Informations

21 janvier 2014 Jour 1 de la Sixième Année - Histoire


Le président Barack Obama se rend à la résidence de la Maison Blanche avec le chef de cabinet Denis McDonough, après une journée de réunions dans l'aile ouest de la Maison Blanche, le 21 janvier 2014.


21 janvier 2014 Jour 1 de la Sixième Année - Histoire

En 2014, une infection mortelle par Legionella pneumophila le sérogroupe 1 est apparu chez un nouveau-né après un accouchement dans l'eau. Le décès a mis en évidence la nécessité d'une éducation au contrôle des infections, d'une sensibilisation des clients et d'une normalisation des procédures de nettoyage dans les établissements de sages-femmes du Texas.

Legionella sont les agents responsables de la légionellose, une maladie dont la présentation clinique va d'une maladie fébrile légère connue sous le nom de fièvre de Pontiac à une maladie pulmonaire potentiellement mortelle appelée maladie du légionnaire (1). Legionella espèces sont omniprésentes dans l'environnement, et leur prolifération est soutenue par l'eau chaude et la présence de biofilms (2). Chaque année, 8 000 à 18 000 personnes sont hospitalisées pour la maladie du légionnaire aux États-Unis (3). Au Texas, États-Unis, 763 cas confirmés ou probables de Legionella des infections ont été signalées entre 2008 et 2013 selon les données du National Electronic Disease Surveillance System (http://wwwn.cdc.gov/nndss/script/nedss.aspx). Parmi ces cas-patients, aucun n'avait <1 mois d'âge. Malgré la rareté des cas signalés de légionellose chez les nourrissons, les poumons et le système immunitaire sous-développés exposent les nourrissons à un risque élevé de complications graves. Le rapport de cas suivant résume les événements entourant le décès d'un nouveau-né causé par L. pneumophila après la naissance de l'eau.

L'étude

En janvier 2014, le Texas Department of State Health Services (TDSHS) a été informé d'un nourrisson de 6 jours admis dans un hôpital pédiatrique local avec des selles molles, une cyanose et une insuffisance respiratoire. Le nourrisson a été placé sous oxygénation extracorporelle par membrane en raison d'une septicémie et a reçu une prescription d'ampicilline et de gentamicine. Bien que des agents pathogènes tels que Escherichia coli, groupe B Streptocoque, ou Listeria ont été initialement testés comme cause suspectée de maladie, les connaissances sur l'exposition des patients à un accouchement dans l'eau à domicile combinée à des symptômes de sepsis fulminant et d'insuffisance respiratoire ont conduit les cliniciens à suspecter une légionellose. Legionella antigène urinaire et test PCR à partir d'un aspirat trachéal confirmé L. pneumophila sérogroupe 1 au jour 4 d'hospitalisation. Après 19 jours d'hospitalisation, le nourrisson est décédé. L'hôpital a confirmé Legionella infection comme cause de décès.

Deux semaines avant la naissance de l'enfant, un centre de sages-femmes agréé a livré et rempli une baignoire pliable à jets, à parois souples et de qualité récréative avec de l'eau provenant d'un puits de forage privé. Lors du remplissage de la baignoire, des gouttes de spa purifiant l'eau disponibles dans le commerce ont été ajoutées à l'eau. Ces gouttes sont à base d'enzymes et ne contiennent pas de chlore. De plus, l'eau du puits n'avait subi aucune filtration récente ou traitement chimique de désinfection avant utilisation. L'eau a circulé dans la baignoire à ≈37°C jusqu'à 2 jours avant la naissance. A ce moment-là, la cuve a été vidangée, re-remplie d'eau de puits, et laissée en circulation à 37°C jusqu'à la livraison. Le nourrisson est né à terme par accouchement vaginal spontané sans complications signalées avec l'aide d'une sage-femme professionnelle certifiée. Après la naissance, la mère a été transférée dans une baignoire à domicile qui avait été remplie d'eau de puits au moment de l'accouchement, et l'enfant y a été détenu pendant une courte période. La mère a signalé une grossesse en bonne santé et aucun voyage au cours des 12 derniers mois.

Les tests environnementaux de la cuve de livraison et de la source d'eau du puits privé ont été recommandés par le TDSHS et menés par un organisme environnemental Legionella Laboratoire d'évaluation des techniques d'isolement certifié par les Centers for Disease Control and Prevention. Au moment où la légionellose a été signalée pour une enquête de santé publique, la cuve d'accouchement avait été vidangée, désinfectée et stockée avant d'être écouvillonnée par le centre de sages-femmes. Les résultats de l'isolement de la culture à partir des écouvillonnages environnementaux des échantillons de cuve et d'eau de puits n'ont pas donné Legionella.

Bien qu'aucune association environnementale n'ait été confirmée en laboratoire, plusieurs mesures nécessitant des mesures correctives ont été découvertes au cours de l'enquête. Le centre de sages-femmes a utilisé une baignoire à jets récréative pour l'accouchement avec une tubulure interne qui peut être difficile à désinfecter et qui n'est pas approuvée comme équipement médical. Le traitement de l'eau à l'intérieur de la baignoire à jets comprenait un additif non approuvé par la Food and Drug Administration avec de l'eau circulant à 37 ° C pendant une période prolongée. De plus, le centre de sages-femmes n'a fourni aucune procédure écrite à suivre pour les employés ou les clientes avant et pendant l'accouchement dans l'eau.

Conclusion

Les résultats de cette enquête ont révélé une lacune dans la normalisation et la mise en œuvre des pratiques de contrôle des infections pour les sages-femmes lors des accouchements dans l'eau à domicile. Après avoir examiné la littérature disponible applicable aux établissements de soins de santé et contacté les sages-femmes et les agences d'agrément de l'État, le TDSHS a rédigé des recommandations pour le centre de sages-femmes associé à l'accident mortel signalé. Legionella infection Le TDSHS a également distribué les recommandations au conseil d'administration du Texas, aux responsables de la réglementation du TDSHS et aux organisations professionnelles de sages-femmes dans tout le Texas. Le document fournissait des conseils sur le protocole de nettoyage approprié pour les baignoires d'accouchement sur la base des recommandations du fabricant et des instructions des Centers for Disease Control and Prevention (4). Il a également été recommandé de ne pas utiliser les baignoires récréatives qui ne peuvent pas être nettoyées et désinfectées selon ces protocoles. Le TDSHS a fortement encouragé la documentation de l'entretien de la baignoire d'accouchement, y compris les produits chimiques appropriés et les quantités utilisées pour la désinfection, ainsi que la surveillance du pH et de la température. Des recommandations supplémentaires comprenaient l'utilisation de procédures écrites standard pour les employés et les clients avant, pendant et après l'accouchement dans l'eau. Ces documents de procédure ont été suggérés pour décrire le bon moment du remplissage de la baignoire pour réduire la prolifération des micro-organismes, la documentation de la sensibilisation du client aux risques possibles en cas de dérogation aux procédures écrites et les procédures d'analyse de laboratoire à suivre lorsque les baignoires d'accouchement sont soupçonnées d'être contaminées par Legionella ou d'autres agents pathogènes.

La pratique de l'immersion dans l'eau pendant le travail et l'accouchement a gagné en popularité dans plusieurs pays industrialisés depuis les années 1980 (57). Bien qu'il existe une formation des sages-femmes sur l'accouchement dans l'eau, le programme de cours et la sensibilisation sont toujours en cours d'élaboration. Les exigences en matière d'éducation et de formation qui peuvent affecter la sensibilisation à la prévention des infections hydriques varient selon le type de certification, allant des praticiens à entrée directe sans expérience médicale antérieure aux infirmières en exercice autorisées. Dans une étude menée par Meyer et al. en Géorgie, aux États-Unis, seulement 30% des sages-femmes infirmières certifiées (CNM) échantillonnées avaient reçu une formation dans leur programme de sage-femme sur l'accouchement dans l'eau, bien que la plupart des CNM aient soutenu l'accouchement dans l'eau dans leurs établissements (8). De plus, la plupart des CNM n'étaient pas modérément ou gravement préoccupés par les inconvénients de l'accouchement dans l'eau (8).

D'autres rapports de cas sporadiques de légionellose néonatale après un accouchement dans l'eau ont été publiés dans le monde au cours de la dernière décennie (911). Le plus récent est un cas de légionellose au Royaume-Uni, associé à une baignoire d'accouchement chauffée de type bain à remous préremplie similaire à celle utilisée dans ce rapport de cas (11). L'enquête environnementale britannique comprenait la PCR, qui a donné des résultats positifs pour L. pneumophila de la baignoire d'accouchement. Même si Legionella l'isolement en culture est la méthode standard pour les échantillons environnementaux, une diminution de l'isolement de l'organisme, en particulier avec des temps de détention accrus, a été signalée (12). L'utilisation de la PCR en conjonction avec l'isolement en culture pourrait augmenter la probabilité de détecter Legionella dans les échantillons environnementaux par rapport à l'isolement en culture seul, mais la détection de bactéries rendues non viables par la désinfection peut conduire à des faux positifs (13,14). La certification d'évaluation des techniques d'isolement des légionelles environnementales n'est pas encore valide pour Legionella détection par PCR à ce moment. De plus, des conseils limités et, par conséquent, la variabilité des techniques de prélèvement d'échantillons pourraient grandement affecter l'isolement environnemental des Legionella.

Une surveillance de plus en plus sensible peut entraîner des cas supplémentaires signalés. Sensibilisation continue au potentiel d'infection chez les nourrissons à haut risque de L. pneumophila et d'autres micro-organismes trouvés dans les systèmes d'eau potable, tels que Pseudomonas aeruginosa et Aspergillus spp., pourrait aider à garantir un environnement d'accouchement plus sûr grâce à l'éducation de la communauté et des sages-femmes et à l'application de pratiques appropriées de contrôle des infections.

Mme Fritschel est épidémiologiste à la région TDSHS 2/3 à Arlington, au Texas. Ses principaux intérêts de recherche comprennent l'épidémiologie des maladies infectieuses et l'analyse spatiale.


Événements en vedette

2013 Pour la première fois en 41 ans, le Nouvel An sonne sans Dick Clark, décédé en 2012. Clark, animateur de Kiosque américain parmi de nombreuses années de divertissement à la télévision et à la radio, animé Le réveillon du Nouvel An de Dick Clark de 1972 à 2012, même en faisant des appels vidéo depuis son lit d'hôpital tout en se remettant d'un accident vasculaire cérébral dans ses dernières années. Le spectacle se poursuit avec de nombreux hommages commémoratifs à Clark, alors que son protégé Ryan Seacrest prend la relève en tant que nouvel hôte.

2005 " I Don't Want To Be " de Gavin DeGraw, la chanson thème du drame populaire pour adolescents Une colline aux arbres, culmine à la 10e place du Hot 100 au milieu de la deuxième saison de l'émission. Suite

1990 La station de radio WKRL de Clearwater, en Floride, devient la première station "All Led Zeppelin", lançant le format flip avec 24 heures consécutives de "Stairway To Heaven". La rotation tout-Zep dure deux semaines, après quoi ils deviennent plus une station de rock classique traditionnelle (ils changent également leurs lettres d'appel pour WXTB).

1975 Stevie Nicks et Lindsey Buckingham rejoignent officiellement Fleetwood Mac, apportant avec eux les chansons "Rhiannon" et "Landslide".

1972 Three Dog Night devient le premier groupe de rock à monter sur un char dans le défilé du Rose Bowl. Trois de leurs succès (dont "Joy To The World") jouent en boucle pendant qu'ils traversent la route.

1967 En guise de remerciement aux citoyens de San Francisco qui ont aidé à collecter des cautions pour deux de leurs membres qui ont été emprisonnés la veille lors d'un défilé, les Hells Angels organisent un concert au Golden Gate Park avec des performances des Grateful Dead et Big Brother & the Holding Company (chanteur : Janis Joplin). L'événement est baptisé "Le cri du Nouvel An".

1966 Simon & Garfunkel se réunissent après qu'une version retravaillée de leur chanson "The Sound Of Silence" soit n°1 aux États-Unis. Suite

1964 BBC-TV lance une nouvelle émission de variétés musicales intitulée Haut de la pop, lancé par "I Wanna Be Your Man" des Rolling Stones, suivi de performances en synchronisation labiale de Dusty Springfield, The Dave Clark Five, The Hollies et The Swinging Blue Jeans. Suite

1940 W2XDG à New York devient la première station FM autorisée et commence à émettre depuis l'Empire State Building.


Recettes (1)

Sainte Agnès (vers 304) comme Sainte Cécile, doit être comptée parmi les martyres les plus célèbres de Rome. Lorsque la persécution de Dioclétien était à son paroxysme, et que les prêtres comme les laïcs apostasiaient de la foi, Agnès, une fille de douze ans, choisit librement de mourir pour le Christ. Lorsqu'elle reçut l'ordre d'offrir de l'encens aux faux dieux, elle leva la main vers le Christ et fit le signe de la croix. Lorsque les païens menacèrent de lui lier les mains et les pieds, elle-même se hâta vers le lieu de torture en tant qu'épouse à son festin de noces. La douleur n'avait aucune terreur pour elle, bien que les chaînes aient glissé de ses petites mains tandis que même les spectateurs païens étaient émus aux larmes.

Lorsque le fils du préfet romain lui a proposé de l'épouser, elle a répondu : « Celui à qui je suis fiancée est le Christ que les anges servent. Lorsque le bourreau, qui devait la décapiter, hésita, elle l'encouragea par ces mots : « Frappez sans crainte, car la mariée fait un tort à son Époux si elle le fait attendre ». Le nom d'"Agnès" signifie "vie d'agneau", et donc l'agneau est le symbole de la modestie et de l'innocence de la vierge-martyr.

Sainte Agnès
Agnès est l'une des saintes les plus glorieuses du calendrier de l'Église romaine. Les plus grands Pères de l'Église rivalisent les uns avec les autres pour chanter sa louange et sa gloire. Saint Jérôme écrit : « Toutes les nations, en particulier leurs communautés chrétiennes, louent en paroles et en écrivant la vie de Sainte Agnès. Elle a triomphé de son jeune âge ainsi que du tyran impitoyable. du martyre."

Le nom de notre saint doit être attribué au grec hagne - le pur, plutôt qu'au latin agna - agneau. Mais la dérivation latine a prévalu dans l'Église primitive. La raison en est peut-être que huit jours après sa mort, Agnès est apparue à ses parents avec une suite de vierges et un agneau à ses côtés. Saint Augustin connaissait les deux dérivations. "Agnès", écrit-il, "signifie 'agneau' en latin, mais en grec il désigne 'le pur'". L'interprétation latine a occasionné la bénédiction annuelle des agneaux de Sainte-Agnès qu'elle a lieu ce jour-là dans l'église dont elle est la patronne, et la laine est utilisée dans le tissage des palliums portés par les archevêques et, par privilège, par certains évêques. Dans l'église construite par l'empereur Constantin sur la tombe du saint, le pape Grégoire le Grand a prêché un certain nombre d'homélies. Les détails fiables concernant la vie de Sainte-Agnès sont très peu nombreux. Le matériel le plus ancien se trouve à Saint-Ambroise De Virginibus, dont certaines parties sont lues aujourd'hui aux Matines. La valeur de la "Passion" ultérieure (certainement inauthentique) du saint est renforcée par le fait que diverses antiennes et répons de l'Office en dérivent.

A partir de ces sources liturgiques, nous pouvons construire la "vie de sainte Agnès" suivante. Un jour qu'Agnès, alors âgée de treize ans, rentrait de l'école, elle rencontra par hasard Symphronius, un fils du préfet de la ville. Aussitôt il devint passionnément attiré par elle et tenta de la gagner par des dons précieux. Agnès le repoussa en disant : « Loin de moi, nourriture de mort, car j'ai déjà trouvé un autre amant » (r. Ant.). « Avec son anneau mon Seigneur Jésus-Christ m'a fiancée, et il m'a paré de la couronne nuptiale » (3. Ant., Laudes). « Ma main droite et mon cou Il a entouré de pierres précieuses et m'a donné des boucles d'oreilles avec des perles inestimables Il m'a paré de belles pierres précieuses scintillantes » (2. Ant.). « Le Seigneur m'a revêtu d'une robe d'or, Il m'a paré de joyaux inestimables » (4. Ant.). « J'ai reçu du miel et du lait de sa bouche, et son sang a rougi mes joues » (5. Ant.). "J'aime le Christ, dans la chambre duquel j'entrerai, dont la Mère est vierge, dont le Père ne connaît pas la femme, dont la musique et la mélodie sont douces à mes oreilles. Quand je l'aime, je reste chaste quand je le touche, je reste pur quand je le possède, je reste vierge" (2. Resp.). "Je suis fiancé à Celui que les anges servent, dont le soleil et la lune admirent la beauté" (9. Ant.). "Pour Lui seul je garde ma foi, à Lui je m'abandonne de tout mon cœur" (6. Ant.).

Irrité par sa rebuffade, Symphronius a dénoncé Agnès à son père, le préfet de la ville. Lorsqu'il la menaça de s'engager dans une maison de mauvaise réputation, Agnès répondit : « J'ai à mes côtés un protecteur de mon corps, un ange du Seigneur » (2. Ant., Laudes). "Quand Agnès entra dans la maison de la honte, elle trouva un ange du Seigneur prêt à la protéger" (1. Ant., Laudes). Une lumière l'enveloppait et aveuglait tous ceux qui tentaient de s'approcher. Puis un autre juge la condamna au bûcher parce que les prêtres païens l'accusaient de sorcellerie.

Entourée de flammes, elle pria les bras tendus : « Je t'en supplie, Père tout-puissant, très digne d'admiration et d'adoration. viens à toi, que j'ai aimé, que j'ai cherché, que j'ai toujours désiré." Elle a remercié comme suit : « O toi, le tout-puissant, qui doit être adoré, adoré, craint - je te loue parce que par ton fils unique j'ai échappé aux menaces des hommes méchants et j'ai marché à travers la saleté du péché avec les pieds immaculé. Je t'exalte de mes lèvres, et je te désire de tout mon cœur et de toute ma force.

Après l'extinction des flammes, elle poursuivit : « Je te loue, Père de mon Seigneur Jésus-Christ, parce que par ton Fils le feu autour de moi a été éteint » (4. Ant., Laudes). Et maintenant elle aspirait à l'union avec le Christ : "Voici, ce que j'ai désiré, je vois déjà ce que j'espérais, je tiens déjà enlacé avec Lui je suis unie au ciel que sur terre j'ai aimé de tout mon cœur" (Ben. Fourmi.). Son vœu a été exaucé, le juge a ordonné sa décapitation. -L'année de grâce de l'Église, Pie Parsch

Mécène: Couples fiancés couples fiancés pureté corporelle chasteté Enfants de Marie Colegio Capranica de cultures de Rome couples fiancés jardiniers Éclaireuses filles victimes de viol diocèse de Rockville Center, vierges de New York.

Symboles : Agneau femme aux cheveux longs et un agneau, parfois avec une épée à la gorge femme avec une colombe qui tient un anneau dans son bec femme avec un agneau à ses côtés.

  • Lire St. Ambroise De Virginibus sur le martyre de sainte Agnès. "C'est l'anniversaire d'un martyr, offrons la victime. C'est l'anniversaire de sainte Agnès, que les hommes admirent, que les enfants prennent courage, que les mariés s'étonnent, que les célibataires prennent exemple."

Notre Dame de Haute Grâce
La République dominicaine, où a commencé l'évangélisation du Nouveau Monde, est sous la protection de la Vierge sous deux titres : Notre-Dame de la Miséricorde, la patronne principale qui a été ainsi proclamée en 1616 pendant la domination coloniale espagnole, et la Vierge d'Altagracia, Protectrice et Reine de cœur des Dominicains. « Tatica de Higuey », comme l'appellent affectueusement les natifs de Quisqueya, a son histoire et sa légende. Il existe des documents historiques qui prouvent qu'en 1502, dans l'île de Saint-Domingue, la Très Sainte Vierge a été honorée sous le titre de Notre-Dame de la Altagracia, dont le portrait avait été apporté d'Espagne par Alfonso et Antonio Trejo, frères qui étaient parmi les premiers colons européens de l'île. Lorsque les frères ont déménagé dans la ville de Higuey, ils ont emporté l'image avec eux. Plus tard, ils l'ont offert à l'église paroissiale pour que tout le monde puisse le vénérer. Le premier sanctuaire a été achevé en 1572 et en 1971 la basilique actuelle a été consacrée.

La piété populaire veut que la pieuse fille d'un riche marchand lui ait demandé de lui apporter un portrait de Notre-Dame d'Altagracia de Saint-Domingue. Le père a essayé de l'obtenir pour elle, mais sans succès.Ni les ecclésiastiques ni les commerçants n'avaient jamais entendu ce titre marial.

De retour à Higuey, le marchand décide de passer la nuit chez un ami. Après le dîner, désolé de la déception de sa fille alors qu'il devait arriver les mains vides, il décrivit aux personnes présentes sa recherche infructueuse. Tout en parlant, un vieil homme à longue barbe, qui passait par là, sortit de son sac à dos un tableau roulé et le donna au marchand en disant : « C'est ce que vous cherchez. C'était la Vierge d'Altagracia. Au point du jour, le vieil homme avait disparu.

Le portrait de Notre-Dame d'Altagracia mesure trente-trois centimètres de large sur quarante-cinq de haut. L'opinion des experts veut qu'il s'agisse d'une œuvre primitive de l'école espagnole, peinte vers la fin du XVe ou le début du XVIe siècle. Le tableau, qui représente une crèche, a été restauré avec succès en Espagne en 1978, et sa beauté et sa couleur d'origine peuvent maintenant être appréciées. La rigueur du temps, la fumée des bougies et le frottement des mains des fidèles avaient tellement altéré la surface du portrait qu'il était devenu presque méconnaissable.

La scène de la naissance de Jésus est peinte sur une toile fine. La Vierge, belle et sereine, occupe le centre du tableau, elle regarde avec tendresse l'enfant couché presque nu sur la paille de la crèche. Un manteau bleu parsemé d'étoiles l'enveloppe et un scapulaire blanc ferme ses vêtements devant.

Maria d'Altagracia porte les couleurs du drapeau dominicain anticipant ainsi l'identité nationale. Une couronne rayonnante et douze étoiles encadrent sa tête qui a maintenant une couronne dessus. Le cadre qui contient le tableau est probablement l'exemple le plus raffiné de l'orfèvrerie dominicaine. Cette merveille faite d'or, de pierres précieuses et d'émail, est l'œuvre d'un artiste méconnu du XVIIIe siècle. Peut-être a-t-il utilisé les bijoux que les fidèles de la Vierge lui ont offerts avec reconnaissance.

L'image de Notre-Dame d'Altagracia a eu le privilège d'être couronnée deux fois : le 15 août 1922 - pendant le pontificat de Pie XI - et par le Pape Jean-Paul II, qui le 25 janvier 1979, lors de sa visite à Saint-Domingue, a personnellement couronné l'image d'un diadème en argent doré, son cadeau personnel à la Vierge, la première évangélisatrice des Amériques.


Amour et compatibilité pour le zodiaque du 1er janvier

Les amoureux nés le 1er janvier sont fiables et romantiques. Ils recherchent un partenaire pour la vie avec qui ils peuvent s'engager et créer une relation équilibrée et enrichissante. Ils sont attirés par des gens enthousiastes et imaginatifs qui sont aussi fiables qu'eux. Vous pouvez conquérir le cœur du Capricorne si vous êtes digne de confiance et énergique. Lorsqu'ils sont célibataires, ils ne sont pas pressés d'entrer en relation s'ils pensent que ce n'est pas la bonne chose à faire, ils se concentrent plutôt sur leur propre développement personnel.

Ils croient au coup de foudre et n'ont pas l'habitude d'avoir besoin de trop de temps pour s'attacher à leur partenaire. Ils ont deux options, ni plus ni moins : soit apprécier quelqu'un au moment où ils entrent en contact avec lui, soit ils ne le font pas. Les Capricornes sont généralement des personnes extrêmement amoureuses et très souvent, cette attitude les rendra sujettes à la déception. Les personnes nées le 1er janvier sont susceptibles de tomber amoureuses à un jeune âge, car elles sont considérées comme des personnes attirantes et positives par les gens qui les entourent. Lorsqu'ils parlent de leur vie de famille, les Capricornes se marient lorsqu'ils considèrent le bon moment pour eux-mêmes. De plus, on considère que les Capricornes seront probablement des parents cool s'ils choisissent d'avoir une famille nombreuse. Ils sont plus compatibles avec ceux nés les 4, 6, 8, 13, 15, 17, 22, 24, 26 et 31.

1er janvier Les personnes du zodiaque sont les plus attachées aux deux autres signes de terre : le Taureau et la Vierge car ils ont tendance à partager la même vision de la vie. En amour, le Capricorne est à la recherche constante d'un compagnon séduisant et créatif qui puisse enrichir sa vie et le meilleur pour lui offrir c'est le natif du Cancer. Les moins compatibles avec les personnes nées le 1er janvier sont celles nées sous le Sagittaire. Quant au reste des compatibilités entre les autres signes astrologiques et le Capricorne, vous savez ce qu'on dit, les étoiles prédisposent mais les gens disposent.


21 janvier 2014 Jour 1 de la Sixième Année - Histoire

A TOUS LES CONSACRES

A L'OCCASION DE L'ANNEE DE LA VIE CONSACREE

Chers frères et sœurs de la vie consacrée,

Je vous écris en tant que Successeur de Pierre, à qui le Seigneur a confié la tâche de confirmer ses frères et sœurs dans la foi (cf. Lc 22:32). Mais je vous écris aussi comme un frère qui, comme vous, est consacré à Dieu.

Ensemble, remercions le Père, qui nous a appelés à suivre Jésus en embrassant pleinement l'Évangile et au service de l'Église, et a versé dans nos cœurs l'Esprit Saint, source de notre joie et de notre témoignage de l'amour et de la miséricorde de Dieu devant le monde.

En réponse aux demandes de beaucoup d'entre vous et de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et pour les Sociétés de Vie Apostolique, j'ai décidé de proclamer une Année de la Vie Consacrée à l'occasion du cinquantième anniversaire de la Constitution dogmatique sur l'Église Lumen gentium, qui parle de religieux dans son sixième chapitre, et du Décret Perfectae Caritatis sur le renouveau de la vie religieuse. L'Année débutera le 30 novembre 2014, premier dimanche de l'Avent, et se terminera par la Fête de la Présentation de Jésus au Temple le 2 février 2016.

Après consultation de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et pour les Sociétés de Vie Apostolique, j'ai choisi comme objectifs de cette Année les mêmes que saint Jean-Paul II a proposés à toute l'Église au début du troisième millénaire, en réitérant, en un certain sens, ce qu'il avait écrit plus tôt dans l'Exhortation apostolique post-synodale Vita Consecrata: « Vous avez non seulement une histoire glorieuse à retenir et à raconter, mais aussi une grande histoire encore à accomplir ! Regardez vers l'avenir, où l'Esprit vous envoie pour faire des choses encore plus grandes » (n° 110).

I. OBJECTIFS DE L'ANNEE DE VIE CONSACREE

1. Le premier de ces objectifs est regarder vers le passé avec gratitude. Tous nos Instituts sont héritiers d'une histoire riche en charismes. A leur origine, nous voyons la main de Dieu qui, dans son Esprit, appelle certaines personnes à suivre de plus près le Christ, à traduire l'Evangile dans un mode de vie particulier, à lire les signes des temps avec les yeux de la foi et à répondre créative aux besoins de l'Église. Cette première expérience a ensuite mûri et s'est développée, engageant de nouveaux membres dans de nouveaux contextes géographiques et culturels, et donnant naissance à de nouvelles manières d'exercer le charisme, de nouvelles initiatives et expressions de la charité apostolique. Comme la graine qui devient arbre, chaque Institut grandit et étend ses branches.

Au cours de cette Année, il conviendrait que chaque famille charismatique réfléchisse à ses origines et à son histoire, afin de rendre grâce à Dieu qui accorde à l'Église une variété de dons qui l'embellissent et la préparent pour toute bonne œuvre (cf. Lumen gentium, 12).

Raconter notre histoire est essentiel pour préserver notre identité, pour renforcer notre unité familiale et notre sens commun d'appartenance. Plus qu'un exercice d'archéologie ou la culture d'une simple nostalgie, il appelle à marcher sur les traces des générations passées pour saisir les idéaux élevés, la vision et les valeurs qui les ont inspirés, à commencer par les fondateurs et fondatrices et les premières communautés . De cette façon, nous arrivons à voir comment le charisme a été vécu au fil des ans, la créativité qu'il a suscitée, les difficultés qu'il a rencontrées et les manières concrètes dont ces difficultés ont été surmontées. On peut aussi rencontrer des cas d'incohérence, résultat de la faiblesse humaine et même parfois d'un oubli de certains aspects essentiels du charisme. Pourtant tout s'avère instructif et, pris dans son ensemble, agit comme un appel à la conversion. Raconter notre histoire, c'est louer Dieu et le remercier pour tous ses dons.

D'une manière particulière, nous rendons grâce à Dieu pour ces cinquante années qui ont suivi le Concile Vatican II. Le Concile représentait un « souffle » de l'Esprit Saint sur toute l'Église. En conséquence, la vie consacrée a entrepris un fructueux chemin de renouveau qui, malgré toutes ses lumières et ses ombres, a été un temps de grâce, marqué par la présence de l'Esprit.

Que cette Année de la Vie Consacrée soit aussi l'occasion de se confesser humblement, avec une immense confiance dans le Dieu qui est Amour (cf. 1 Jn 4:8), notre propre faiblesse et, en elle, faire l'expérience de l'amour miséricordieux du Seigneur. Que cette Année soit également l'occasion de rendre au monde un témoignage vigoureux et joyeux de la sainteté et de la vitalité présentes chez tant de ceux qui sont appelés à suivre Jésus dans la vie consacrée.

2. Cette année nous appelle aussi vivre le présent avec passion. Le souvenir reconnaissant du passé nous conduit, en écoutant attentivement ce que l'Esprit Saint dit à l'Église aujourd'hui, à mettre en œuvre toujours plus pleinement les aspects essentiels de notre vie consacrée.

Depuis les débuts du monachisme jusqu'aux « nouvelles communautés » de notre temps, toute forme de vie consacrée est née de l'appel de l'Esprit à suivre Jésus comme l'enseigne l'Évangile (cf. Perfectae Caritatis, 2). Pour les différents fondateurs et fondatrices, l'Evangile était la règle absolue, alors que toute autre règle était censée être simplement une expression de l'Evangile et un moyen de vivre pleinement l'Evangile. Pour eux, l'idéal était le Christ qu'ils cherchaient à s'unir intérieurement à lui et ainsi pouvoir dire avec saint Paul : « Car pour moi vivre, c'est le Christ » (Phil 1:21). Leurs vœux se voulaient une expression concrète de cet amour passionné.

La question que nous devons nous poser au cours de cette Année est de savoir si et comment nous sommes nous aussi ouverts à être interpellés par l'Evangile pour savoir si l'Evangile est vraiment le « manuel » de notre vie quotidienne et des décisions que nous sommes appelés à prendre. L'Evangile est exigeant : il demande à être vécu de manière radicale et sincère. Il ne suffit pas de le lire (même si la lecture et l'étude de l'Écriture sont essentielles), ni de le méditer (ce que nous faisons avec joie chaque jour). Jésus nous demande de le pratiquer, de mettre ses paroles en pratique dans nos vies.

Encore une fois, nous devons nous demander : Jésus est-il vraiment notre premier et unique amour, comme nous l'avons promis qu'il le serait lorsque nous avons fait nos vœux ? Ce n'est que s'il l'est que nous serons habilités à aimer, dans la vérité et la miséricorde, chaque personne qui croise notre chemin. Car nous aurons appris de Jésus le sens et la pratique de l'amour. Nous pourrons aimer parce que nous avons son propre cœur.

Nos fondateurs et fondatrices ont partagé la propre compassion de Jésus quand il a vu les foules qui étaient comme des brebis sans berger. Comme Jésus, qui a parlé avec compassion de sa parole gracieuse, a guéri les malades, a donné du pain aux affamés et a offert sa propre vie en sacrifice, ainsi nos fondateurs et fondatrices ont cherché de différentes manières à être au service de tous ceux à qui l'Esprit les a envoyés. Ils l'ont fait par leurs prières d'intercession, leur prédication de l'Evangile, leurs œuvres de catéchèse, d'éducation, leur service aux pauvres et aux infirmes… La créativité de la charité est sans limite, elle est capable de trouver d'innombrables nouvelles manières d'apporter la nouveauté de l'Évangile à chaque culture et à chaque recoin de la société.

L'Année de la vie consacrée nous invite à examiner notre fidélité à la mission qui nous a été confiée. Nos ministères, nos œuvres et notre présence sont-ils en accord avec ce que l'Esprit a demandé à nos fondateurs et fondatrices ? Sont-ils aptes à exercer aujourd'hui, dans la société et dans l'Église, ces mêmes ministères et œuvres ? Avons-nous la même passion pour notre peuple, sommes-nous proches d'eux au point de partager leurs joies et leurs peines, de comprendre ainsi vraiment leurs besoins et d'aider à y répondre ? « La même générosité et le même abnégation qui ont guidé vos fondateurs – disait un jour saint Jean-Paul II – doivent maintenant vous inspirer, vous leurs enfants spirituels, à maintenir vivants les charismes qui, par la puissance du même Esprit qui les a éveillés, se enrichis et adaptés, tout en ne perdant rien de leur caractère unique. C'est à vous de mettre ces charismes au service de l'Église et d'œuvrer à l'avènement du Royaume du Christ dans sa plénitude ».[1]

Le rappel de nos origines éclaire encore un autre aspect de la vie consacrée. Nos fondateurs et fondatrices ont été attirés par l'unité des Apôtres avec le Christ et par la communion qui a marqué la première communauté à Jérusalem. En fondant leurs propres communautés, chacun a cherché à reproduire ces modèles de vie évangélique, à être d'un seul cœur et d'une seule âme, et de se réjouir de la présence du Seigneur (cf. Perfectae Caritatis, 15).

Vivre le présent avec passion, c'est devenir « experts en communion », « témoins et architectes du « projet d'unité » qui est le couronnement de l'histoire humaine dans le dessein de Dieu ».[2] Dans une société polarisée, où différentes cultures éprouvent des difficultés à cohabiter, où l'impuissance rencontre l'oppression, où l'inégalité abonde, nous sommes appelés à offrir un modèle concret de communauté qui, en reconnaissant la dignité de chacun et en partageant nos dons respectifs , permet de vivre en frères et sœurs.

Alors, soyez des hommes et des femmes de communion ! Ayez le courage d'être présent au milieu des conflits et des tensions, comme signe crédible de la présence de l'Esprit qui inspire dans les cœurs humains la passion de tous être un (cf. Jn 17:21). Vivez le mysticisme de la rencontre, qui implique « la capacité d'entendre, d'écouter les autres, la capacité de chercher ensemble les voies et les moyens ».[3] Vivez à la lumière de la relation amoureuse des trois Personnes divines (cf. 1 Jn 4:8), le modèle de toutes les relations interpersonnelles.

3. Pour embrasser l'avenir avec espoir devrait être le troisième objectif de cette Année. Nous connaissons tous les difficultés que connaissent actuellement les différentes formes de vie consacrée : diminution des vocations et vieillissement des membres, en particulier dans le monde occidental problèmes économiques liés à la crise financière mondiale problèmes d'internationalisation et de mondialisation menaces posées par le relativisme et le sentiment d'isolement et la non-pertinence sociale… Mais c'est précisément au milieu de ces incertitudes, que nous partageons avec tant de nos contemporains, que nous sommes appelés à pratiquer la vertu d'espérance, fruit de notre foi au Seigneur de l'histoire, qui continue de nous dire : "N'aie pas peur... car je suis avec toi" (Jer 1:8).

Cette espérance ne repose pas sur des statistiques ou des réalisations, mais sur Celui en qui nous avons mis notre confiance (cf. 2 Tim 1:2), Celui pour qui « rien n'est impossible » (Lc 1:37). C'est l'espérance qui ne déçoit pas, c'est l'espérance qui permet à la vie consacrée de continuer à écrire sa grande histoire dans le futur. C'est vers cet avenir que nous devons toujours regarder, conscients que l'Esprit Saint nous stimule pour qu'il puisse encore faire de grandes choses avec nous.

Alors ne cédez pas à la tentation de voir les choses en termes de nombre et d'efficacité, et encore moins de faire confiance à votre propre force. En scrutant les horizons de votre vie et du moment présent, soyez vigilant et alerte. Avec Benoît XVI, je vous exhorte à ne pas « rejoindre les rangs des prophètes de malheur qui proclament la fin ou l'absurdité de la vie consacrée dans l'Église de nos jours plutôt, revêtez-vous de Jésus-Christ et revêtez l'armure de lumière - comme l'exhortait saint Paul (cf. ROM 13:11-14) – rester éveillé et vigilant ».[4] Repartons sans cesse, avec confiance dans le Seigneur.

Je voudrais surtout dire un mot à ceux d'entre vous qui sont jeunes. Vous êtes le présent, puisque vous participez déjà activement à la vie de vos Instituts, offrant toute la fraîcheur et la générosité de votre « oui ». En même temps, vous êtes l'avenir, car bientôt vous serez appelés à assumer des rôles de leadership dans la vie, la formation, le service et la mission de vos communautés. Cette année devrait vous voir engagé activement dans un dialogue avec la génération précédente. Dans la communion fraternelle, vous vous enrichirez de leurs expériences et de leur sagesse, tout en les inspirant, par votre propre énergie et votre enthousiasme, à retrouver leur idéalisme originel. De cette manière, toute la communauté peut s'unir pour trouver de nouvelles manières de vivre l'Évangile et de répondre plus efficacement au besoin de témoignage et d'annonce.

Je suis aussi heureux de savoir que vous aurez l'occasion au cours de cette Année de rencontrer d'autres jeunes religieux de différents Instituts. Puissent ces rencontres devenir un moyen régulier de favoriser la communion, le soutien mutuel et l'unité.

II. ATTENTES POUR L'ANNÉE DE LA VIE CONSACRÉE

Qu'est-ce que j'attends en particulier de cette Année de grâce pour la vie consacrée ?

1. Que le vieil adage sera toujours vrai : « Là où il y a des religieux, il y a de la joie ». Nous sommes appelés à savoir et à montrer que Dieu est capable de remplir nos cœurs à ras bord de bonheur que nous n'avons pas besoin de chercher notre bonheur ailleurs que l'authentique fraternité trouvée dans nos communautés augmente notre joie et que notre don total au service de la L'Église, aux familles et aux jeunes, aux personnes âgées et aux pauvres, nous apporte un épanouissement personnel tout au long de la vie.

Aucun d'entre nous ne doit être austère, mécontent et insatisfait, car « un disciple sombre est un disciple sombre ». Comme tout le monde, nous avons nos ennuis, nos nuits sombres de l'âme, nos déceptions et infirmités, notre expérience de ralentissement en vieillissant. Mais dans toutes ces choses, nous devrions pouvoir découvrir la « joie parfaite ». Car c'est ici que nous apprenons à reconnaître le visage du Christ, devenu semblable à nous en toutes choses, et à nous réjouir de nous savoir conformes à celui qui, par amour pour nous, n'a pas refusé les souffrances du traverser.

Dans une société qui exalte le culte de l'efficacité, de la forme et de la réussite, qui ignore les pauvres et écarte les « perdants », nous pouvons témoigner par notre vie de la vérité des paroles de l'Écriture : « Quand je suis faible, alors je suis fort " (2 cor 12:10).

Nous pouvons appliquer à la vie consacrée les paroles de Benoît XVI que j'ai citées dans l'Exhortation apostolique Evangelii Gaudium: « Ce n'est pas par prosélytisme que l'Église grandit, mais par attraction » (n° 14). La vie consacrée ne s'épanouira pas grâce à des programmes vocationnels brillants, mais parce que les jeunes que nous rencontrons nous trouvent attrayants, parce qu'ils nous voient comme des hommes et des femmes heureux ! De même, l'efficacité apostolique de la vie consacrée ne dépend pas de l'efficacité de ses méthodes. Cela dépend de l'éloquence de vos vies, des vies qui irradient la joie et la beauté de vivre l'Évangile et de suivre pleinement le Christ.

Comme je l'ai dit aux membres des mouvements ecclésiaux lors de la Veillée de Pentecôte l'année dernière : « Fondamentalement, la force de l'Église est de vivre de l'Évangile et de témoigner de notre foi. L'Église est le sel de la terre, elle est la lumière du monde.Elle est appelée à rendre présent dans la société le levain du Royaume de Dieu et elle le fait avant tout par son témoignage, son témoignage d'amour fraternel, de solidarité et de partage avec les autres » (18 mai 2013).

2. Je compte sur vous « pour réveiller le monde », car le signe distinctif de la vie consacrée est la prophétie. Comme je l'ai dit aux Supérieurs généraux : « La vie évangélique radicale n'est pas seulement pour les religieux : elle est exigée de tous. Mais les religieux suivent le Seigneur d'une manière spéciale, d'une manière prophétique. C'est la priorité qui s'impose dès maintenant : « être des prophètes qui témoignent de la façon dont Jésus a vécu sur cette terre… un religieux ne doit jamais abandonner la prophétie » (29 novembre 2013).

Les prophètes reçoivent de Dieu la capacité de scruter les temps dans lesquels ils vivent et d'interpréter les événements : ils sont comme des sentinelles qui veillent dans la nuit et sentent venir l'aurore (cf. Est 21:11-12). Les prophètes connaissent Dieu et ils connaissent les hommes et les femmes qui sont leurs frères et sœurs. Ils sont capables de discerner et de dénoncer le mal du péché et de l'injustice. Parce qu'ils sont libres, ils ne sont redevables à personne d'autre que Dieu, et ils n'ont d'autre intérêt que Dieu. Les prophètes ont tendance à être du côté des pauvres et des impuissants, car ils savent que Dieu lui-même est de leur côté.

J'espère donc que, plutôt que de vivre dans une utopie, vous trouverez des moyens de créer des « espaces alternatifs », où l'approche évangélique du don de soi, de la fraternité, de l'accueil des différences et de l'amour mutuel peut prospérer. Monastères, communautés, centres de spiritualité, écoles, hôpitaux, foyers familiaux, autant de lieux que la charité et la créativité nées de vos charismes ont fait naître et qu'avec une créativité constante doivent continuer à faire naître. Ils doivent être de plus en plus le levain d'une société inspirée par l'Évangile, une « ville sur une colline », qui témoigne de la vérité et de la puissance des paroles de Jésus.

Parfois, comme Elie et Jonas, vous pouvez ressentir la tentation de fuir, d'abandonner la tâche d'être prophète parce qu'elle est trop exigeante, lassante ou apparemment infructueuse. Mais les prophètes savent qu'ils ne sont jamais seuls. Comme il l'a fait avec Jérémie, ainsi Dieu nous encourage : « N'ayez pas peur d'eux, car je suis avec vous pour vous délivrer » (Jer 1:8).

3. Les religieux et les religieuses, comme toutes les autres personnes consacrées, ont été appelés, comme je l'ai dit, « experts en communion ». J'espère donc que la « spiritualité de communion », si soulignée par saint Jean-Paul II, deviendra une réalité et que vous serez à l'avant-garde pour répondre au « grand défi qui nous attend » en ce nouveau millénaire : « faire l'Église la maison et l'école de la communion. »[5] Je suis sûr qu'en cette Année vous vous efforcerez de faire rayonner partout, comme des cercles concentriques, l'idéal de fraternité poursuivi par vos fondateurs et fondatrices.

La communion se vit d'abord au sein des communautés respectives de chaque Institut. À cette fin, je vous demanderais de réfléchir à mes commentaires fréquents sur la critique, les commérages, l'envie, la jalousie, l'hostilité comme des manières d'agir qui n'ont pas leur place dans nos maisons. Cela étant, le chemin de la charité qui s'ouvre devant nous est presque infini, puisqu'il comporte accueil et sollicitude réciproques, pratique d'une communion de biens tant matériels que spirituels, correction fraternelle et respect de ceux qui sont faibles… c'est la « mystique de vivre ensemble » qui fait de notre vie « un pèlerinage sacré ».[6] Nous devons nous interroger sur nos relations avec des personnes de cultures différentes, alors que nos communautés s'internationalisent de plus en plus. Comment permettre à chaque membre de dire librement ce qu'il pense, d'être accepté avec ses dons particuliers et de devenir pleinement coresponsable ?

J'espère aussi une croissance de la communion entre les membres des différents Instituts. Cette Année pourrait-elle être l'occasion pour nous de sortir plus courageusement des confins de nos Instituts respectifs et de travailler ensemble, aux niveaux local et mondial, à des projets de formation, d'évangélisation et d'action sociale ? Cela rendrait un témoignage prophétique plus efficace. La communion et la rencontre entre différents charismes et vocations peuvent ouvrir un chemin d'espérance. Personne ne contribue à l'avenir seul, par ses seuls efforts, mais en se considérant comme faisant partie d'une véritable communion toujours ouverte à la rencontre, au dialogue, à l'écoute attentive et à l'entraide. Une telle communion nous inocule de la maladie de l'égocentrisme.

Les hommes et les femmes consacrés sont également appelés à une véritable synergie avec toutes les autres vocations de l'Église, à commencer par les prêtres et les fidèles laïcs, afin de « répandre la spiritualité de communion, d'abord dans leur vie intérieure, puis dans la communauté ecclésiale, et même au-delà de ses frontières ».[7]

4. J'attends aussi de vous ce que j'ai demandé à tous les membres de l'Église : sortir de vous-mêmes et aller vers les périphéries existentielles. «Allez dans le monde entier», telles furent les dernières paroles que Jésus adressa à ses disciples et qu'il continue de nous adresser (cf. Mk 16h15). Tout un monde nous attend : des hommes et des femmes qui ont perdu tout espoir, des familles en difficulté, des enfants abandonnés, des jeunes sans avenir, des personnes âgées, malades et abandonnées, ceux qui sont riches des biens du monde mais appauvris à l'intérieur, des hommes et des femmes à la recherche d'un but dans la vie, assoiffé de divin…

Ne vous repliez pas sur vous-mêmes, ne vous laissez pas étouffer par de petites querelles, ne restez pas l'otage de vos propres problèmes. Ceux-ci seront résolus si vous allez de l'avant et aidez les autres à résoudre leurs propres problèmes, et proclamez la Bonne Nouvelle. Vous trouverez la vie en donnant la vie, l'espoir en donnant l'espoir, l'amour en donnant l'amour.

Je vous demande de travailler concrètement à l'accueil des réfugiés, à l'approche des pauvres et à trouver des moyens créatifs de catéchiser, d'annoncer l'Évangile et d'apprendre aux autres à prier. Par conséquent, j'espère que les structures pourront être rationalisées, les grandes maisons religieuses réorientées pour des œuvres qui répondent mieux aux exigences actuelles de l'évangélisation et de la charité, et des apostolats adaptés aux nouveaux besoins.

5. Je m'attends à ce que chaque forme de vie consacrée s'interroge sur ce que Dieu et les hommes leur demandent aujourd'hui.

Les monastères et les groupes principalement contemplatifs pourraient se rencontrer ou s'engager autrement dans un échange d'expériences sur la vie de prière, sur les moyens d'approfondir la communion avec toute l'Église, sur le soutien aux chrétiens persécutés, et sur l'accueil et l'assistance à ceux qui recherchent une vie spirituelle plus profonde ou qui ont besoin de soutien moral ou matériel.

La même chose peut être faite par les Instituts dédiés aux œuvres de charité, d'enseignement et de promotion culturelle, à la prédication de l'Évangile ou à l'exercice de ministères pastoraux spécifiques. Cela pourrait aussi être fait par les Instituts séculiers, dont les membres se trouvent à presque tous les niveaux de la société. La créativité de l'Esprit a généré des modes de vie et des activités si divers qu'ils ne peuvent pas être facilement classés ou intégrés dans des modèles prêts à l'emploi. Je ne peux donc pas aborder chaque configuration charismatique. Pourtant, au cours de cette Année, personne ne peut se sentir dispensé d'examiner sérieusement sa présence dans la vie de l'Église et de répondre aux nouvelles exigences qui nous sont constamment adressées, au cri des pauvres.

Ce n'est que par un tel souci des besoins du monde et par une docilité aux impulsions de l'Esprit que cette Année de la Vie Consacrée deviendra une authentique kairos, un temps riche de la grâce de Dieu, un temps de transformation.

III. LES HORIZONS DE L'ANNÉE DE LA VIE CONSACRÉE

1. Dans cette lettre, je souhaite m'adresser non seulement aux personnes consacrées, mais aussi à les laïcs, qui partagent avec eux les mêmes idéaux, esprit et mission. Certains instituts religieux ont une longue tradition à cet égard, tandis que l'expérience d'autres est plus récente. En effet, autour de chaque famille religieuse, de chaque Société de Vie Apostolique et de chaque Institut séculier, il y a une famille plus large, une « famille charismatique », qui comprend un certain nombre d'Instituts qui s'identifient au même charisme, et surtout des fidèles laïcs qui se sentent appelés, précisément en tant que laïcs, à partager la même réalité charismatique.

Je vous exhorte, en tant que laïcs, à vivre cette Année de la vie consacrée comme une grâce qui peut vous faire prendre davantage conscience du don que vous avez vous-même reçu. Célébrez-le avec toute votre « famille », afin que vous puissiez grandir et répondre ensemble aux impulsions de l'Esprit dans la société d'aujourd'hui. En certaines occasions, lorsque des hommes et des femmes consacrés de différents Instituts se réunissent, arrangez-vous pour être présents afin d'exprimer l'unique don de Dieu. De cette façon, vous connaîtrez les expériences d'autres familles charismatiques et d'autres groupes de laïcs, et vous aurez ainsi l'occasion d'un enrichissement et d'un soutien mutuels.

2. L'Année de la vie consacrée concerne non seulement les personnes consacrées, mais toute l'Église. En conséquence, je demande au tout le peuple chrétien être de plus en plus conscients du don qu'est la présence de nos nombreux hommes et femmes consacrés, héritiers des grands saints qui ont écrit l'histoire du christianisme. Que serait l'Église sans saint Benoît et saint Basile, sans saint Augustin et saint Bernard, sans saint François et saint Dominique, saint Ignace de Loyola et sainte Thérèse d'Avila, sainte Angélique Merici et saint Vincent de Paul. La liste pourrait s'allonger, jusqu'à saint Jean Bosco et à la bienheureuse Thérèse de Calcutta. Comme l'a souligné le bienheureux Paul VI : « Sans ce signe concret, il y aurait un danger que la charité qui anime toute l'Église se refroidisse, que le paradoxe salvifique de l'Évangile s'émousse et que le « sel » de la foi perde sa saveur dans un monde en voie de sécularisation » (Evangelica Témoignage, 3).

J'invite donc chaque communauté chrétienne à vivre cette Année avant tout comme un moment d'action de grâce au Seigneur et de souvenir reconnaissant pour tous les dons que nous continuons à recevoir, grâce à la sainteté des fondateurs et des fondatrices, et de la fidélité à leur charisme manifesté par tant d'hommes et de femmes consacrés. Je vous demande à tous de vous rapprocher de ces hommes et de ces femmes, de vous réjouir avec eux, de partager leurs difficultés et de les aider, dans la mesure du possible, dans leurs ministères et leurs œuvres, car ces derniers sont, en fin de compte, ceux de toute l'Eglise. Faites-leur connaître l'affection et la chaleur que tout le peuple chrétien ressent pour eux.

Je remercie le Seigneur que l'Année de la vie consacrée coïncide avec le Synode sur la famille. La vie de famille et la vie consacrée sont toutes deux des vocations qui enrichissent et bénissent tous. Ce sont des espaces où la croissance humaine passe par les relations, et ce sont aussi des lieux d'évangélisation. Chacun peut aider l'autre.

3. Dans cette lettre, je n'hésite pas à adresser un mot aux hommes et aux femmes consacrés et aux membres des fraternités et des communautés qui appartiennent à des Églises de traditions autres que la tradition catholique. Le monachisme fait partie de l'héritage de l'Église indivise, et est encore très vivant dans les Églises orthodoxes comme dans l'Église catholique. La tradition monastique, et d'autres expériences postérieures du temps où l'Église d'Occident était encore unie, ont inspiré des initiatives analogues dans les Communautés ecclésiales de tradition réformée. Celles-ci ont continué à donner naissance à d'autres expressions de communauté fraternelle et de service.

La Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et pour les Sociétés de Vie Apostolique a prévu un certain nombre d'initiatives pour faciliter les rencontres entre les membres des différentes expressions de la vie consacrée et fraternelle dans les différentes Églises. J'encourage chaleureusement de telles rencontres comme moyen d'accroître la compréhension mutuelle, le respect et la coopération réciproque, afin que l'œcuménisme de la vie consacrée puisse se révéler utile pour le plus grand cheminement vers l'unité de toutes les Églises.

4. N'oublions pas non plus que le phénomène du monachisme et d'autres expressions de la fraternité religieuse est présent dans toutes les grandes religions. Il existe des exemples, parfois anciens, de dialogue inter-monastique impliquant l'Église catholique et certaines des grandes traditions religieuses. J'espère que l'Année de la vie consacrée sera l'occasion de faire le point sur les progrès accomplis, de sensibiliser les personnes consacrées à ce dialogue et d'examiner quelles autres mesures peuvent être prises pour une meilleure compréhension mutuelle et une plus grande coopération dans les nombreux domaines communs de service à la vie humaine.

Cheminer ensemble apporte toujours un enrichissement, et peut ouvrir de nouvelles voies aux relations entre les peuples et les cultures, qui apparaissent aujourd'hui si difficiles.

5. Enfin, de façon particulière, je m'adresse à mes frères évêques. Que cette Année soit l'occasion d'accueillir les instituts de vie consacrée, avec aisance et joie, comme un capital spirituel qui contribue au bien de tout le corps du Christ (cf. Lumen gentium, 43), et pas simplement celui des familles religieuses individuelles. « La vie consacrée est un don à l'Église, elle naît de l'Église, elle grandit dans l'Église et elle est entièrement dirigée vers l'Église ».[8] Pour cette raison, précisément en tant que don à l'Église, ce n'est pas une réalité isolée ou marginale, mais profondément une partie d'elle. Elle est au cœur de l'Église, un élément décisif de sa mission, en tant qu'elle exprime la nature la plus profonde de la vocation chrétienne et l'aspiration de l'Église en tant qu'Épouse à l'union avec son unique Époux. Ainsi, « il appartient… absolument à la vie et à la sainteté » de l'Église (ibid., 44).

A la lumière de cela, je vous demande, Pasteurs des Églises particulières, d'avoir un souci particulier de promouvoir au sein de vos communautés les différents charismes, anciens ou récents. Je vous demande de le faire par votre soutien et vos encouragements, votre aide au discernement et votre proximité tendre et aimante aux situations de souffrance et de faiblesse dans lesquelles peuvent se trouver certains consacrés. Surtout, faites-le en instruisant le Peuple de Dieu de la valeur de la vie consacrée, afin que sa beauté et sa sainteté resplendissent dans l'Église.

Je confie cette Année de la Vie Consacrée à Marie, la Vierge de l'écoute et de la contemplation, la première disciple de son Fils bien-aimé. Regardons en elle, la fille bien-aimée du Père, dotée de tous les dons de la grâce, comme le modèle inégalé pour tous ceux qui suivent le Christ dans l'amour de Dieu et le service du prochain.

Enfin, je me joins à vous tous dans la gratitude pour les dons de grâce et de lumière dont le Seigneur veut gracieusement nous enrichir, et je vous accompagne de ma Bénédiction apostolique.

Du Vatican, le 21 novembre 2014, Fête de la Présentation de la Bienheureuse Vierge Marie.

[2] SACRÉE CONGRÉGATION POUR LES INSTITUTS RELIGIEUX ET SÉCULAIRES, Promotion religieuse et humaine (12 août 1980), 24 : L'Osservatore Romano, Suppl., 12 novembre 1980, p. I-VIII.

[5] Lettre apostolique Novo Millennio Ineunte (6 janvier 2001), 43.

[6] Exhortation apostolique Evangelii Gaudium (24 novembre 2013), 87

[7] JEAN-PAUL II, Exhortation apostolique post-synodale Vita Consecrata (25 mars 1996), 51.


Début des premières ventes légales de marijuana à des fins récréatives au monde dans le Colorado

À l'intérieur du dispensaire 3-D. La presse est plus nombreuse que les clients qui attendent à l'extérieur au moins 3-1.

La ligne commence à envelopper le bâtiment à l'extérieur de Northern Lights à Edgewater.

La première vente de marijuana à des fins récréatives du Colorado a lieu sous un auvent de caméras.

Tyler Alstrup, 23 ans, vient de payer 100 $ pour un huitième, deux joints et un comestible chez LoDo Wellness.

7 grammes de Chernobyl du magasin de marijuana récréative Northern Lights à Edgewater.

Justin Auchenbach, de Casper, Wyoming, célèbre en effectuant son achat lors du premier jour de vente de marijuana au détail aux États-Unis chez LoDo Wellness. Les clients achètent de la marijuana légalement pour la première fois depuis des décennies le mercredi 1er janvier 2014.

La file d'attente à Medicine Man serpente autour du magasin.

NORTHGLENN, CO. - 01 JANVIER : Skyler Hall pèse des grammes de marijuana à BotanaCare 21+ à Northglenn, CO le 1er janvier 2014. Le centre de vente au détail de marijuana a ouvert ses portes à une file de personnes à 9 heures du matin le 1er janvier 2014, lorsque le Colorado est devenu la première place partout dans le monde pour autoriser les ventes légales de marijuana à toute personne de plus de 21 ans à quelque fin que ce soit.

Dans un tourbillon historique de commerce et de cannabis, les premiers magasins au monde autorisés à vendre légalement de la marijuana à toute personne de 21 ans ou plus ont ouvert mercredi dans le Colorado.

De Telluride à Denver, des milliers de personnes ont joyeusement fait la queue pendant des heures pour acheter de la marijuana légale après avoir présenté rien de plus qu'une pièce d'identité.

Les militants de la marijuana ont salué la journée comme un tournant dans leurs efforts pour renverser les lois anti-cannabis. Les propriétaires de magasins &mdash, dont plusieurs ont déclaré que le taux de participation dépassait même leurs propres attentes ambitieuses &mdash craignaient de manquer d'approvisionnement.

La police n'a signalé aucun problème avec la foule et les responsables gouvernementaux se sont émerveillés du calme.

Dans l'ensemble, la journée s'est déroulée comme les activistes de la marijuana l'avaient espéré : de la manière la plus extraordinaire possible, c'était ordinaire.

"J'attends ce moment depuis 34 ans", s'est enthousiasmée Chrissy Robinson, qui est arrivée dans un magasin, Evergreen Apothecary à Denver, à 2 heures du matin pour être parmi les premières en ligne. « Je fume depuis l'âge de 14 ans. Plus besoin de me faufiler.

Au moins 37 magasins à travers l'État étaient entièrement autorisés et ouverts pour vendre de la marijuana à toute personne de 21 ans ou plus à quelque fin que ce soit, selon les listes officielles et les recherches du Denver Post. Les ventes pourraient commencer à 8 heures du matin, et les militants &mdash qui ont fait campagne pour la mesure de légalisation de la marijuana dont l'adoption en novembre 2012 a rendu les ventes possibles &mdash ont organisé une cérémonie de « premier achat » au magasin de Denver 3D Cannabis Center.

Le magasin s'appelait autrefois « Discreet Dispensary Denver », donc le changement de nom témoigne de l'évolution rapide de l'industrie de la marijuana au Colorado, qui a commencé sérieusement il y a seulement quatre ans environ. La propriétaire du 3D Cannabis Center, Toni Fox, a regardé attentivement l'horloge à l'approche de l'heure et des dizaines de journalistes et de photographes se sont entassés dans l'une des minuscules zones d'achat de son magasin.

Le premier client était Sean Azzariti, 32 ans, un vétéran de la guerre en Irak qui a fait campagne pour la légalisation de la marijuana et a déclaré qu'il utilisait du cannabis pour soulager les symptômes du trouble de stress post-traumatique. Sous un auvent de caméras, Azzariti a acheté un huitième d'once de la variété de marijuana Bubba Kush et un paquet de truffes sucrées infusées à la marijuana.

« Nous l'avons fait ! », a déclaré un Azzariti rayonnant à la fin de l'achat.

Le coût était de 59,74 $, incluant 10,46 $ de taxes. Au bas du reçu se trouvait le message “Merci pour votre achat !”

"Je suis convaincu que ces entreprises fonctionneront et seront un bon exemple de la façon dont les États peuvent réglementer la marijuana", a déclaré le militant Mason Tvert juste avant le premier achat du magasin.“Aujourd'hui, il y aura des gens dans tout le pays qui achèteront de la marijuana. Mais ce n'est qu'au Colorado qu'ils l'achèteront dans des magasins comme celui-ci.”

Inquiétudes des ennemis

Les opposants à la légalisation ont déploré cette journée comme le début de ce qui sera une entreprise désastreuse pour le Colorado. Les professionnels du traitement de la toxicomanie ont déclaré que les ventes récréatives entraîneraient une augmentation de la dépendance à la marijuana chez les adultes et les enfants. Ils ont comparé l'industrie naissante de la marijuana à des fins récréatives aux industries du tabac et des boissons alcoolisées et ont déclaré qu'ils s'attendaient à ce qu'elle engendre des dommages similaires.

Kevin Sabet, un ancien conseiller en matière de politique antidrogue à la Maison Blanche, a déclaré que mercredi marquait l'aube de la "Big Marijuana".

"Dans toute industrie addictive, comme celle-ci, la seule façon de gagner de l'argent est de se débarrasser de la dépendance", a-t-il déclaré mardi.

Bien que les ventes de marijuana restent illégales en vertu de la loi fédérale, aucun endroit au monde, pas même Amsterdam, n'est allé aussi loin que le Colorado pour légaliser et réglementer les ventes de marijuana. La loi permet aux résidents de l'État d'acheter jusqu'à une once de marijuana et aux résidents de l'extérieur un quart d'once.

Plus tard cette année, l'État de Washington lancera une industrie de la marijuana similaire à celle du Colorado. Le ministère américain de la Justice a décidé de ne pas bloquer la légalisation dans l'un ou l'autre État, tant que les États appliquent des réglementations strictes sur les magasins.

Dans un communiqué publié mercredi, le procureur américain du Colorado, John Walsh, a déclaré que les autorités fédérales « surveilleraient de près les efforts du Colorado pour réglementer la marijuana ».

Le système du Colorado est encore en grande partie un travail en cours, a-t-il déclaré.

Les enquêteurs de la Colorado Marijuana Enforcement Division ont effectué des contrôles de conformité dans les magasins tout au long de la journée. À Denver, les autorités municipales ont également gardé un œil sur les choses.

Le conseiller municipal de Denver, Charlie Brown, a déclaré qu'il était "agréablement surpris" par la foule nombreuse et moelleuse qu'il a rencontrée lors d'une visite au dispensaire de Medicine Man à Denver, où des files d'attente s'enroulaient autour du bâtiment et dans un parking.

« C'est une sorte de soulagement, franchement », a-t-il déclaré. “Cela aurait pu se dérouler de différentes manières. Jusqu'ici, tout va bien.”

"Ce que j'aime à ce sujet", a déclaré le conseiller municipal de Denver, Albus Brooks, "c'est le calme de la foule" et la diversité.

La police de Denver a déclaré avoir émis deux citations pour consommation publique de marijuana, bien qu'un porte-parole n'ait pas pu dire si ces billets étaient liés à des ventes de marijuana.

Une nuit en voiture À Telluride, Lucas DaSilva de Géorgie a conduit toute la nuit et a dormi dans sa voiture avec son chien, Marley, avant de s'installer à la porte d'entrée de la Telluride Green Room à l'aube. Quelques heures plus tard, il est sorti du magasin 180 $ plus léger mais contenant 6 grammes et environ un cinquième d'une once de variétés de cannabis African Queen, Acapulco Gold et Bubble Gum et plusieurs produits comestibles infusés à la marijuana.

"Je suis à court de mots", a-t-il dit, puis, les bras tendus, a crié, "Bonne année!" & mdash incitant les acclamations de la ligne.

« C'est l'histoire que je viens de faire », a-t-il déclaré. "Je n'arrive pas à y croire. Une telle bénédiction.”

A 8 heures du matin, les files de clients devant la plupart des magasins étaient assez courtes, mais elles s'allongeaient au fur et à mesure de la journée. En milieu d'après-midi, les clients de BotanaCare à Northglenn ont déclaré avoir attendu jusqu'à cinq heures pour effectuer leurs achats. Chez LoDo Wellness, à Denver, la file d'attente s'étendait le long du pâté de maisons, avec une attente d'environ trois heures.

Le propriétaire de l'immeuble, Donald Andrews, a regardé la ligne et a crié : "C'est une chose de toute beauté !"

Un bond des prix Les magasins facturaient 30 $ à 50 $ et parfois plus pour un huitième d'once de marijuana, ce qui est légèrement à significativement plus élevé que les prix de la marijuana médicale. Au moins un magasin avait augmenté ses prix le jour de l'ouverture. Par crainte de manquer le jour de l'ouverture, plusieurs magasins, dont 3D Cannabis, ont imposé des limites supplémentaires sur le montant que les clients pouvaient acheter.

Cependant, faisant la queue devant le cannabis 3D, Brandon Harris, 24 ans, ne se souciait pas beaucoup du prix, des limites ou de l'attente. Lui et son ami Tyler Williams, également âgé de 24 ans, ont déclaré avoir conduit 20 heures d'affilée depuis Cincinnati pour se rendre à Denver pour le premier jour des ventes. Maintenant qu'ils sont ici, dit Harris, ils ne rentreront pas chez eux.

« Nous restons », a-t-il déclaré. “Nous allons devenir résidents.”

Les rédacteurs Sadie Gurman, Steve Raabe, Zahira Torres, Eric Gorski et Jason Blevins ont contribué à ce rapport.


21 janvier 2014 Jour 1 de la Sixième Année - Histoire

Le Bataan (LHD 5) est le premier navire d'assaut amphibie de la marine américaine conçu et construit à partir de la quille avec des logements pour les femmes marins. Cette modification "Femmes en mer" lui offre des espaces de vie pour près de 450 femmes officiers, chefs, soldats et troupes embarquées. Dans l'ensemble, le navire dispose d'espaces de vie pour près de 3 200 membres d'équipage et troupes. L'USS Bataan a été mis en service 20 septembre 1997.

10 juillet 1998 Le capitaine David C. Taylor a relevé le capitaine Craig W. Wilson en tant que commandant du Bataan.

USS Bataan Amphibious Ready Group a quitté le port d'attache de Norfolk, en Virginie, le 15 septembre 1999, sur un déploiement de six mois quelques jours plus tôt afin d'échapper aux ouragans Floyd et Gert.

Après avoir passé du temps dans l'océan Atlantique à échapper aux ouragans, le navire d'assaut amphibie a récupéré la 22e MEU à Onslow Bay, au large des côtes de la Caroline du Nord. Les navires de l'ARG, y compris l'USS Whidbey Island et l'USS Shreveport, ont procédé de bonne heure pour relever l'USS Kearsarge ARG dans la zone opérationnelle de la mer Méditerranée. Tout au long du déploiement, trois navires ont servi de force de réserve stratégique pour les Balkans et ont soutenu la sécurité régionale grâce à des opérations de présence dans la mer Adriatique.

21 février 2000 Le Bataan s'est arrêté à La Valette, à Malte, pour une visite au port de la liberté.

15 mars, l'USS Bataan est retourné à la base navale de Norfolk après un déploiement méditerranéen de six mois.

Du 27 avril au 11 mai 2001, le Bataan ARG a participé à la formation d'intégration PHIBRON/MEU (PMINT).

29 juin, le capitaine Martin R. Allard a relevé le capitaine John B. Strott en tant que commandant du Bataan lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire à Norfolk.

Du 10 au 20 juillet, l'USS Bataan ARG a mené l'exercice de l'unité expéditionnaire des marines (MEUEX). Un marine, de la 26e MEU, a sauté par dessus bord le 17 juillet. Il a été récupéré par le navire et MEDEVAC dans un hôpital à terre où son décès a été prononcé quelques jours plus tard.

Du 30 juillet au 20 août, le groupe amphibie a participé à l'exercice de forces interarmées (JTFEX), à l'exercice de coordination des armes d'appui (SACEX) et à l'exercice de capacité d'opérations spéciales (SOCEX).

11 septembre, en réponse aux ordres de sortie d'urgence à la suite de l'attaque terroriste sur New York et Washington, DC, le Bataan a rappelé son équipage et était en route 11 heures après avoir reçu les ordres de sortie avec 80 pour cent de son équipage et prêt à participer à l'opération Noble Aigle. Retourné au port d'attache le 15 septembre.

20 septembre, l'USS Bataan a quitté la base navale de Norfolk pour un déploiement prévu de six mois.

Après avoir transité par le canal de Suez le 14 novembre, l'USS Bataan est arrivé en station dans le nord de la mer d'Oman, a lancé des sorties de combat en Afghanistan, à l'appui de l'OEF, et a envoyé des troupes à Kandahar à l'appui de la Force opérationnelle combinée 58.

20 avril 2002 L'USS Bataan est retourné à son port d'attache après un déploiement de sept mois à l'appui de l'opération Enduring Freedom.

Le 8 octobre, le Bataan a terminé la disponibilité de maintenance planifiée (PMA) de quatre mois au chantier naval de Norfolk (NNSY) à Portsmouth, en Virginie.

28 novembre, le capitaine Earle S. Yerger a relevé le capitaine Martin R. Allard en tant que commandant du LHD 5 lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire à la base navale de Norfolk.

12 janvier 2003 L'USS Bataan déployé avec la Force opérationnelle amphibie (ATF-E), avec le 2e MEB de Caroline du Nord embarqué, à l'appui de l'opération Enduring Freedom et Global War on Terrorism a transité par le canal de Suez en direction sud le 4 février.

Le 20 février, le Bataan a déchargé les Marines, leur équipement et leurs munitions alors qu'ils étaient ancrés au large de la base navale de Koweït, du 16 au 20 février. Du 3 février au 10 mars, le navire a soutenu l'opération Enduring Freedom et du 10 au 19 mars, l'opération Enduring Force.

Au cours de l'opération Iraqi Freedom, du 20 mars au 31 mai, l'USS Bataan a embarqué 24 avions AV-8B de VMA-223 et VMA-542 plus deux autres de l'USS Boxer (LHD 4), pour un total de 26 avions AV-8B, faisant c'est le plus grand "Harrier Carrier" LHD opérationnel. L'USS Bataan a lancé 797 sorties de combat en Irak et en Afghanistan et a dépensé 122 tonnes de munitions.

6 juin Le navire d'assaut amphibie s'est rendu à Lisbonne, au Portugal, pour une escale de six jours.

25 juin, l'USS Bataan est retourné à la base navale de Norfolk après un déploiement de combat de cinq mois et demi.

Le 16 septembre, le navire d'assaut amphibie a quitté Norfolk avant l'arrivée de l'ouragan "Isabel". Plus de 40 navires ont quitté la base navale de Norfolk pour éviter tout dommage potentiel causé par les vents violents et la mer générés par l'ouragan.

19 janvier 2004 L'USS Bataan a quitté son port d'attache pour un déploiement intensif vers la zone de responsabilité du Commandement central (CENTCOM) (AoR) à l'appui de l'opération Iraqi Freedom 2 (OIF 2) rotation de la force. LHD 5 a embarqué un complément mixte de 39 avions rotatifs USMC plus deux avions SAR MH-60S de HC-6.

L'USS Bataan a déchargé des Marines, leur équipement et leurs munitions au Koweït du 20 au 22 février pour leur période de service de sept mois en Irak dans le cadre de l'opération Iraqi Freedom. Les Marines du 2e Marine Expeditionary Force, dont le siège est à Camp Lejeune, N.C., font partie d'un groupe de travail air-sol de 25 000 membres qui contribue à la plus grande rotation des forces américaines depuis la Seconde Guerre mondiale pour aider à stabiliser l'Irak. Les principales unités II MEF qui ont débarqué de Bataan comprenaient le 2e Bataillon, le 2e Régiment de Marines et le 8e Bataillon des communications de Camp Lejeune et l'Escadron d'hélicoptères moyens marins (HMM) 261 et l'Escadron d'hélicoptères d'attaque légère marine (HMLA) 167 de la Marine Corps Air Station, New River , NC

22 février, le capitaine Nora W. Tyson a relevé le capitaine Earle S. Yerger en tant que commandant du Bataan.

31 mars, l'USS Bataan est retourné au port d'attache après un déploiement de 72 jours. Le navire a également visité La Valette, à Malte, du 8 au 11 mars, et Rota, en Espagne, du 16 au 19 mars.

Le 27 octobre, le Bataan est parti pour des essais en mer de deux jours après cinq mois et demi de disponibilité de maintenance progressive en cale sèche (DPMA) au chantier naval de Norfolk.

27 janvier 2005 USS Bataan avec USS Trenton répondre pour aider à sauver les huit membres d'un MH-53E, du HM-14, qui s'est écrasé au cours d'une mission d'entraînement de routine dans l'océan Atlantique le 25 janvier à environ 28 milles au large de la côte de Virginie à 15h Tous les huit ont été secourus et sont transportés par deux hélicoptères MH-60S Knighthawk au centre médical naval de Portsmouth. Leurs conditions sont inconnues. La Garde côtière américaine a également soutenu le sauvetage avec deux C-130 Hercules et un HH-60 Jayhawk en assurant la coordination initiale du sauvetage sur place.

Le 11 avril, le LHD 5 a terminé la période d'évaluation finale (FEP) plus tôt que prévu alors qu'il faisait route au large des côtes de la Virginie, du 28 mars au 1er avril. Parallèlement à la FEP, le navire d'assaut amphibie a dû terminer l'évaluation du commandement de l'état de préparation et de l'entraînement (CART II), la disponibilité de la formation sur mesure du navire (TSTA I/II/III) et la formation spécialisée afin de terminer la phase de base.

Le 25 avril, l'USS Bataan est arrivé à Port Everglades, en Floride, pour lancer la "Fleet Week" 2005.

Le 1er mai, le Bataan a quitté la région du sud de la Floride en direction de son port d'attache de Norfolk et reprendra bientôt la mer pour des opérations aériennes plus tard ce mois-ci.

10 mai, le navire d'assaut amphibie est actuellement dans l'océan Atlantique pour effectuer des entraînements de routine.

Le 9 juin, LHD 5 est actuellement en mer pour effectuer des essais opérationnels de l'avion à rotors basculants Osprey.

Le 3 juillet, l'USS Bataan est actuellement dans le port de Boston pour participer aux festivités annuelles du Harborfest de Boston.

Le 26 juillet, le Bataan est actuellement à Ingleside, au Texas, pour charger du matériel en vue de l'exercice PANAMAX, un exercice conjoint entre le Panama, les États-Unis et seize autres pays sur des menaces terroristes simulées contre le canal de Panama.

Le 18 août, l'USS Bataan a servi de vaisseau amiral pour PANAMAX 2005 alors qu'il était en cours dans la mer des Caraïbes, dans la zone de responsabilité (AOR) du Commandement Sud des États-Unis (SOUTHCOM) du 4 au 16 août. Dans le cadre de PANAMAX, elle a travaillé avec les HM-14 et HM-15 pour mener des opérations de guerre contre les mines Mk 105 Minesweeping Sled. Le Mk 105 est un système de lutte contre les mines aéroportées (AMCM) monté sur hydroptère remorqué par hélicoptère conçu pour fournir une méthode fiable et sûre de faire exploser des mines à influence magnétique.

25 août, le navire d'assaut amphibie a quitté le sud-ouest des Caraïbes après avoir terminé avec succès une visite du port de la liberté à Curaçao, Antilles néerlandaises, du 19 au 21 août. Curaçao est la première escale à l'étranger depuis qu'elle a visité Rota, en Espagne, après sa participation à l'opération Iraqi Freedom.

Le 31 août, l'USS Bataan opère actuellement dans le golfe du Mexique à environ 100 miles au sud de la Nouvelle-Orléans. La participation du navire aux opérations d'aide humanitaire est un effort mené par le ministère de la Défense en collaboration avec l'Agence fédérale de gestion des urgences. Elle a été chargée d'être la coordonnatrice des secours en cas de catastrophe maritime pour le rôle de la marine dans les efforts de secours après que l'ouragan Katrina a frappé les États de la côte sud du golfe.

Le 5 septembre, LHD 5 a terminé son septième jour d'efforts de secours humanitaires suite à l'ouragan Katrina dans la région de la côte du Golfe ravagée par les tempêtes. Quatre hélicoptères MH-53E Sea Dragon du Helicopter Mine Countermeasures Squadron (HM) 15, basé à Corpus Christi, Texas, cinq MH-60 Seahawks du Helicopter Sea Combat Squadron (HSC) 28, basé à Norfolk, Virginie, et Bataan&rsquos département de l'air ont mené des opérations de vol presque 24 heures sur 24 pour aider aux efforts de secours de l'ouragan Katrina. À ce jour, les deux escadrons ont transporté 1 613 personnes déplacées et livré plus de 100 000 livres de fret. Le navire d'assaut amphibie a également fourni 8 000 gallons d'eau potable à la région ravie de Gulfport, Mississippi.

Le 20 septembre, le LHD 5 quittera Mayport, en Floride, aujourd'hui ou le 21 septembre après avoir ravitaillé et embarqué quatre hélicoptères MH-60 Black Hawk et deux MH-53 Pave Low, dans le but de suivre l'ouragan Rita à proximité. L'ouragan près des Florida Keys est passé à la catégorie 2 aujourd'hui et devrait se renforcer davantage à mesure qu'il se déplace vers l'ouest dans les eaux chaudes du golfe du Mexique. Le capitaine David C. Hulse soulagé le capitaine Nora W. Tyson en tant que commandant de l'USS Bataan pendant le navire&rsquos cérémonie de passation de commandement tandis que pierside à Mayport Naval Station sur 20 septembre.

23 septembre, USS Bataan est retourné à la base navale de Norfolk après une période de 66 jours en cours à l'appui de l'exercice Fuerzas Aliadas (PANAMAX 2005) et 19 jours à l'appui de la Force opérationnelle interarmées Katrina recherche, sauvetage et efforts de secours à la Nouvelle-Orléans et Gulfport et Biloxi, Mademoiselle, régions.

13 janvier 2006 Le navire d'assaut amphibie est actuellement en cours au large de la côte atlantique pour effectuer des exercices de contrôle des avaries, d'ingénierie et de systèmes de combat.

Le 10 février, le Bataan travaille actuellement avec le 160th Special Operations Aviation Regiment (SOAR), stationné à Fort Campbell, Ky., pour compléter les qualifications au-dessus de l'eau. C'est sur une période de formation et de certification en cours régulièrement programmée dans l'océan Atlantique, en vue du déploiement à venir plus tard cette année.

Le 23 février, le LHD 5 est au large d'Onslow Beach et effectue des exercices d'invasion dans le cadre de la certification du pont de coffre.

Le 16 mars, l'USS Bataan est actuellement en cours dans l'océan Atlantique, se préparant à un prochain déploiement.

Le 17 mai, le navire d'assaut amphibie basé à Norfolk a quitté son port d'attache pour l'exercice Joint-Caribe Lion 2006 (J-CL06) dirigé par les Pays-Bas. Trois navires de l'US Navy, dont l'USS Taylor (FFG 50) et l'USS Fort McHenry (LSD 43), avec près de 2 000 marins rejoindront la France, l'Italie, les Pays-Bas, l'Espagne, le Royaume-Uni et le Venezuela dans la mer des Caraïbes de la mi-mai au début Juin.

6 juin, Le Bataan est actuellement au large de Curaçao, Antilles néerlandaises.

Le 14 juin, l'USS Bataan s'est arrêté à Charlotte Amalie, à St. Thomas, dans les îles Vierges américaines, pour une escale dans un port de liberté. La visite du port est la première escale du navire depuis la fin de l'exercice Joint-Caribe Lion 2006 (JCL 06) dirigé par les Pays-Bas.

Le 23 juin, l'USS Bataan est retourné à son port d'attache après avoir passé plus de cinq semaines en cours à l'appui de l'exercice dirigé par les Pays-Bas, "Joint Caribbean Lion 2006". Mayport, en Floride, et une croisière d'une journée en famille au large des côtes de Virginie. Bataan a embarqué plus de 600 amis et membres de la famille, en plus de près de 150 amis et membres de la famille que le navire a récupérés à Mayport, le 20 juin.

Le 14 juillet, l'ancien commandant des forces navales de surface, la flotte américaine de l'Atlantique, l'Adm arrière. Michael P. Nowakowski, a relevé l'Adm arrière. Curtis A. Kemp, en tant que président du Conseil d'inspection et d'enquête, au cours d'une cérémonie de passation de commandement tenue à bord le Bataan à Norfolk, Virginie.

Le 15 août, LHD 5 a quitté la base navale de Norfolk pour mener une intégration de groupe aéronaval expéditionnaire (ESGINT) avec l'USS Shreveport, USS Oak Hill, a embarqué des éléments de l'Escadron amphibie (PHIBRON) Deux et 26e Marine Expeditionary Unit (MEU) en préparation d'un prochain régulièrement déploiement programmé.

11 octobre, le navire d'assaut amphibie est actuellement en cours dans l'océan Atlantique pour mener une formation en vue d'un prochain déploiement.

Le 27 octobre, le groupe expéditionnaire USS Bataan est actuellement en cours d'exercice de l'unité de formation composite. L'ESG est composé d'éléments embarqués de l'Escadron amphibie 2, de la 26e MEU, de l'USS Shreveport (LPD 12), de l'USS Oak Hill (LSD 51), de l'USS Underwood (FFG 36), de l'USS Nitze (DDG 94), de l'USS Vella Gulf (CG 72 ) et l'USS Scranton (SSN 756). Le navire français FS Degrasse (D612), qui rejoint le LHD 5 ESG pour COMPTUEX, fournit une formation de coalition inestimable, ainsi que l'USS Hawes (FFG 53), l'USS Ashland (LSD 48) et l'USS Kaufman (FFG 59), qui se déploient séparément .

Le 30 novembre, le Bataan est actuellement en cours pour l'exercice de certification (CERTEX) avec la 26e Marine Expeditionary Unit (MEU).

Le 5 décembre, l'USS Bataan a effectué un transfert de munitions avec les navires d'assaut amphibies USS Kearsarge (LHD 3) et USS Iwo Jima (LHD 7) lors d'une routine en cours au large des côtes de Virginie le 2 décembre.

4 janvier 2007 L'USS Bataan ESG-2 a quitté Norfolk pour un déploiement de six mois à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme.

Le 23 janvier, l'USS Bataan a récemment quitté Palerme, en Sicile, après une escale prévue au port, a traversé le canal de Suez le 30 janvier.

21 février Le navire d'assaut amphibie est actuellement en cours dans la mer d'Arabie pour mener des opérations de sécurité maritime (OSM).

Le 5 mars, six militaires américains ont été secourus en toute sécurité et évacués vers l'USS Bataan après que leur hélicoptère UH-1N Huey s'est écrasé près de Manda Bay, au Kenya, lors d'un exercice d'entraînement programmé avec les forces armées kenyanes. L'avion, du Marine Medium Helicopter Squadron (HMM) 264 (renforcé), participait à l'exercice Edged Mallet, un exercice d'entraînement militaire bilatéral avec l'armée kenyane.

22 Mars, le capitaine Richard P. Snyder a relevé le capitaine David Hulse en tant que commandant de l'USS Bataan, lors d'une cérémonie de passation de commandement tenue à bord du navire, à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis.

25 avril, la 26e MEU a terminé le déchargement du personnel et de l'équipement des navires du groupe expéditionnaire LHD 5 au Koweït le 22 avril pour commencer deux semaines d'entraînement de maintien en puissance au complexe de la gamme Udairi. Le Bataan est actuellement en cours dans le golfe Persique pour mener des opérations de sécurité maritime.

Le 1er juin, l'USS Bataan ESG a quitté le U.S. Naval Forces Central Command/U.S. Zone d'opérations de la 5e Flotte (AOO), après avoir transité par le canal de Suez.

Le 20 juin, le LHD 5 a quitté Rota, en Espagne, après une escale prévue au port.

3 juillet, l'USS Bataan est retourné à Norfolk après un déploiement de six mois.

14 août, le navire d'assaut amphibie a effectué un déchargement de munitions du 6 au 10 août à la Naval Weapons Station Earle, N.J.

Le 5 septembre, l'USS Bataan s'est rendu à NNSY pour une disponibilité de maintenance progressive de neuf mois en cale sèche.

15 février 2008 L'USS Bataan a quitté la cale sèche pour son nouveau poste d'amarrage au chantier naval de Norfolk le 7 février dans le cadre de sa période de disponibilité de maintenance planifiée (DPMA).

Le 5 mai, LHD 5 a quitté NNSY après un DPMA de huit mois. Certains travaux majeurs réalisés à bord du Bataan ont été l'achèvement d'une modification du système de carburant compensé par l'eau de mer et des mises à niveau pour prendre en charge le plus récent avion à décollage et atterrissage verticaux/courts du Corps des Marines, le MV-22 Osprey. Les salles des machines principales ont également fait l'objet de réparations et d'améliorations. Le navire avait quatre collecteurs de mazout retirés de nombreux réservoirs de carburant ont été combinés en quatre groupes et sont maintenant compensés avec de l'eau de mer.

5 juin Le navire d'assaut amphibie est actuellement dans l'océan Atlantique pour effectuer la certification du poste de pilotage.

Le 1er juillet, l'USS Bataan s'est rendu à Boston, dans le Massachusetts, pour célébrer le 4 juillet et le 27e Harborfest annuel.

31 juillet LHD 5 est retourné au port d'attache après une période de 10 jours en cours pour fournir un soutien à l'exercice de la Force opérationnelle interarmées (JTFEX) 08-4 "Opération Brimstone," en préparation des prochains déploiements de l'USS Theodore Roosevelt (CVN 71) CSG et USS Iwo Jima (DG 7) ESG.

Le 2 septembre, l'USS Bataan a quitté la base navale de Norfolk pour participer à l'exercice Hurricane 08-002. HURREX est un commandant de la deuxième flotte américaine dirigée par l'exercice conçu pour tester la capacité du navire à répondre aux besoins d'aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe au cours de la saison des ouragans 2008.

11 septembre Le navire d'assaut amphibie est rentré chez lui après avoir terminé un exercice HURREX de quatre jours et des qualifications d'atterrissage pour les pilotes VMA-542 et VMM-263.

18 septembre, le capitaine Samuel C. Howard a relevé le capitaine Richard P. Snyder en tant que 9e commandant de l'USS Bataan lors d'une cérémonie de passation de commandement à la base navale de Norfolk's Pier 12.

Le 12 novembre, le Bataan a quitté la ville de New York après avoir effectué une visite portuaire de sept jours, célébré la Journée des anciens combattants et soutenu la réouverture et le re-baptême de l'Intrepid Sea, Air and Space Museum.

Le 23 novembre, LHD 5 est retourné à la base navale de Norfolk après avoir terminé un exercice d'intégration de groupe expéditionnaire de quatre semaines (ESGINT) avec la 22e MEU.

Le 3 février 2009, l'USS Bataan ESG et les Marines de la 22e Marine Expeditionary Unit ont quitté Norfolk pour participer à un exercice d'unité de formation composite au large des côtes de la Virginie et de la Caroline du Nord. Participent également au COMPTUEX les navires français Tonnerre (L 9014) et La Motte-Picquet (D 645) USNS Kanawha (T-AO 196), USS Carr (FFG 52), USS Simpson (FFG 56), USS Boise (SSN 764 ), USS Cole (DDG 67), USS Bulkeley (DDG 84), USS Hawes (FFG 53), USS Kauffman (FFG 59), USS Doyle (FFG 39), USS Carney (DDG 64), USS Nicholas (FFG 47) .

Le 10 mars, des éléments du Bataan Amphibious Readiness Group et de la 22e MEU sont actuellement au large de la côte atlantique pour un exercice de certification (CERTEX), la troisième et dernière certification avant leur déploiement plus tard ce printemps.

Le 5 mai, l'USS Bataan est parti pour une croisière d'une journée entre amis et famille.

Mai 13, USS Bataan Amphibious Ready Group (ARG) a quitté Norfolk pour un déploiement prévu au Moyen-Orient.

30 mai, le navire d'assaut amphibie a quitté Palma de Majorque, en Espagne, après une visite portuaire de trois jours.

Le 20 juin, le LHD 5 a transité par le canal de Suez pour mener des opérations de sécurité maritime dans l'AoR de la 5e flotte américaine. Le Bataan a récemment quitté la baie de Souda, en Grèce, après une escale de routine.

Le 7 septembre, le Bataan s'est récemment rendu à Manama, à Bahreïn, pour une visite de routine après avoir terminé l'exercice de lutte contre les mines avec les navires des États-Unis et de la Royal Navy.

Le 29 septembre, l'USS Bataan a récemment quitté Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, après une escale programmée.

Le 7 octobre, le Bataan ARG est entré dans la mer Méditerranée après avoir transité par le canal de Suez.

14 octobre Les trois navires participent actuellement à un exercice d'entraînement conjoint Bright Star 2009, au large des côtes égyptiennes, du 10 au 20 octobre.

Le 22 octobre, le capitaine Paul L. McElroy III a relevé le capitaine Jack L. Sotherland en tant que commandant de l'escadron amphibie (PHIBRON) 2, lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du Bataan, alors qu'il était dans le port d'Aqaba, en Jordanie.

Le 6 novembre, dix MV-22B, du Marine Medium Tiltrotor Squadron (VMM) 263 (renforcé), ont été lancés en trois vagues depuis l'USS Bataan, au large des côtes du Pakistan, pour un vol vers Camp Bastion où ils seront transférés au VMM- 261 et utilisé pour soutenir la 2e brigade expéditionnaire de marines. C'est la première fois que les Ospreys seront utilisés en Afghanistan.

Le 16 novembre, le Bataan est arrivé à Izmir, en Turquie, pour une escale de trois jours.

8 décembre, l'USS Bataan est retourné au port d'attache après un déploiement de sept mois.

14 janvier 2010 L'USS Bataan a quitté la base navale de Norfolk pour effectuer des exercices de secours humanitaire en préparation des efforts de secours en Haïti après qu'un séisme de magnitude 7,0 a dévasté la nation appauvrie mardi après-midi. Le navire d'assaut amphibie sera rejoint par l'USS Fort McHenry (LSD 43), l'USS Carter Hall (LSD 50) et la 22e MEU.

Le 18 janvier, le Bataan Amphibious Ready Group est arrivé au large de Port-au-Prince à l'appui de l'opération Unified Response.

Le 1er février, des détachements des HSC-9, HSC-26 et HM-14 ont embarqué sur l'USS Bataan après avoir passé plus de deux semaines à opérer à partir de l'USS Carl Vinson (CVN 70).

19 février, le Capitaine Steve Koehler a relevé le Capitaine Samuel C. Howard en tant que commandant du Bataan lors d'une cérémonie de passation de commandement sur le pont d'envol du navire.

Le 25 mars, le LHD 5 a jeté l'ancre au large des côtes de la base navale de Guantanamo Bay pour un lavage environnemental de l'équipement du navire. Déchargement à Morehead City, Caroline du Nord, le 1er avril.

3 avril, l'USS Bataan est retourné à Norfolk après une période de deux mois et demi à l'appui de NOTRE.

12 avril, le navire d'assaut amphibie est entré dans l'installation de réparation de navires de BAE Systems Norfolk pour une disponibilité de maintenance progressive (PMA) de quatre mois.

Le 18 août, l'USS Bataan est retourné à la base navale de Norfolk après deux jours d'essais en mer. Le navire entamera désormais une période de disponibilité de maintenance continue de quatre semaines au cours de laquelle une série de mises à niveau et de réparations supplémentaires seront effectuées avant le retour en mer pour commencer un cycle de certification conçu pour préparer l'équipage à son prochain déploiement.

Le 16 septembre, l'USS Bataan a obtenu avec succès une certification aérienne, la dernière d'un processus de qualification aéronautique en trois phases, prouvant la capacité du navire à lancer et récupérer des avions en toute sécurité et à soutenir plusieurs opérations aériennes. Le navire d'assaut amphibie a également passé une qualification de préparation à l'aviation (ARQ) et une certification d'aviation (AVCERT).

Le 29 septembre, le LHD 5 a obtenu avec succès sa certification de guerre amphibie (AMW) qui permettra au navire de mener des opérations amphibies pendant les deux prochaines années.

Le 22 octobre, le Bataan est retourné à Norfolk après une semaine de qualifications sur le pont, avec les escadrons à rotors basculants moyens (VMM) 263 et 261 Heavy Helicopter Squadron (HMH) 464 Light Attack Helicopter Squadrons (HMLA) 169, 269 et 467 et un détachement de Escadron d'hélicoptères maritimes (HSC) 26.

29 octobre, le navire d'assaut amphibie est rentré chez lui après une période de trois jours en cours, achevant l'évaluation de la formation au niveau de l'unité pour la certification (ULTRA-C).

Le 19 novembre, le capitaine Steven J. Yoder a relevé le capitaine Thomas M. Negus en tant que commodore de l'escadron amphibie (PHIBRON) 6, lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du Bataan à la base navale de Norfolk.

21 janvier 2011 L'USS Bataan a terminé avec succès le chargement de près de 1 000 palettes de munitions au cours de l'évolution de quatre jours à la Naval Weapons Station Earle.

Le 11 février, LHD 5 effectue actuellement un entraînement de routine dans l'océan Atlantique.

23 mars, l'USS Bataan ARG a quitté Norfolk pour un déploiement de pointe dans les 6e et 5e AoR de la flotte américaine.

Le 12 avril, le Bataan Amphibious Ready Group et 22e Marine Expeditionary Unit (MEU) a terminé les trois semaines de formation intégrée émergente de pré-déploiement (PDEIT), au large des côtes de la Caroline du Nord, avec Special Operations Training Group, II Marine Expeditionary Force (MEF ) et commandant, Strike Force Training Atlantic (SFTL).

Le 27 avril, l'USS Bataan ARG est arrivé en poste au large des côtes libyennes pour relever l'USS Kearsarge (LHD 3) ARG.

27 mai, le navire d'assaut amphibie a fait escale à Palerme, en Italie, pour une escale de quatre jours.

Le 29 juin, le Bataan ARG a terminé un exercice bilatéral d'atterrissage amphibie espagnol (PHIBLEX) de neuf jours en 2011, au large des côtes espagnoles.

Le 3 juillet, le LHD 5 est arrivé à Palma de Majorque, en Espagne, pour une escale de quatre jours.

Le 24 juillet, l'USS Bataan est arrivé dans la base navale américaine de Souda Bay, en Grèce, pour une escale prévue.

1 août, le capitaine Erik M. Ross a relevé le capitaine Steve Koehler en tant que 11e commandant du Bataan lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire dans la baie de Souda.

Le 13 août, l'USS Bataan Amphibious Ready Group (ARG) a relevé l'USS Boxer (LHD 4) ARG dans le U.S. Central Command AoO.

Le 22 octobre, le Bataan a récemment fait escale à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une escale au port de Dubaï.

Le 7 décembre, une équipe de sauvetage par hélicoptère, affectée à l'Escadron d'hélicoptères de combat en mer (HSC) 28, détachement 2, a aidé des marins en détresse dans le golfe d'Aden, tirant de l'eau près de deux douzaines de personnes, dont des femmes et des enfants.

Le 19 décembre, l'USS Bataan a récemment amarré dans le port de Salalah pour une visite de routine à Oman.

4 janvier 2012 Le Bataan est récemment arrivé à la base navale d'Aqaba, en Jordanie, pour une escale de routine afin de procéder à des lavages de contre-mesures agricoles de tous les équipements embarqués.

Le 10 janvier, le groupe de préparation amphibie a transité par le canal de Suez après avoir terminé ses opérations dans la 5e flotte AoR.

Le 16 janvier, l'USS Bataan s'est arrêté à la base navale de Rota, en Espagne, pour une escale de routine.

Le 20 janvier, le LHD 5 est arrivé à Lisbonne, au Portugal, pour une visite portuaire de cinq jours.

7 février, l'USS Bataan est retourné à la base navale de Norfolk après une croisière de deux jours sur le tigre au départ de Morehead City, en Caroline du Nord, réalisant le plus long déploiement effectué par un navire de la marine américaine depuis le record de 327 jours établi par l'USS Midway (CV 41) en 1972/73.

Le 19 mars, le Bataan est retourné à son port d'attache après avoir déchargé des munitions à la Naval Weapons Station Earle, N.J.

8 juin, le navire d'assaut amphibie fait actuellement l'objet d'une disponibilité de maintenance planifiée (PMA) alors qu'il est amarré au quai 5, quai 7 sur la base navale de Norfolk en cours pour des essais en mer en septembre. 16 Reprise le 22 octobre.

Le 2 novembre, l'USS Bataan a amarré au quai F à la base navale de Mayport, en Floride, en préparation du match de basket-ball Navy-Marine Corps Classic, entre l'Université de Floride Gators et l'Université de Georgetown Hoyas, qui se jouera à bord du navire sur 9 novembre Retour à la maison le 15 novembre.

Le 11 décembre, l'USS Bataan a quitté Norfolk pour une semaine en cours afin de mener des opérations Group Sail avec l'USS San Antonio (LPD 17) et l'USS Carter Hall (LSD 50).

11 janvier 2013 LHD 5 est actuellement en cours pour la formation de routine et les certifications avec le 160th Special Operations Aviation Regiment (SOAR).

11 février, le capitaine George J. Vassilakis a relevé le capitaine Erik M. Ross en tant que commandant du Bataan lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire à la base navale de Norfolk.

Le 8 avril, l'USS Bataan a récemment quitté son port d'attache pour une formation de routine et des certifications.

Le 2 mai, le Bataan a participé à un exercice amphibie naval synthétique multinational Bold Alligator 2013, tandis que pierside à la base navale de Norfolk, du 22 avril au 2 mai. BA 2013 est conçu pour former le personnel principalement de la 2e Marine Expeditionary Brigade (MEB) et de la grève expéditionnaire Group (ESG) 2 dans le but de continuer à revitaliser et à améliorer leur capacité à intégrer et à exécuter des opérations à grande échelle depuis la mer.

Le 16 mai, l'USS Bataan a quitté la base navale de Norfolk pour une semaine en cours afin de participer à l'exercice de préparation aux ouragans Citadel Gale 2013.

4 juin Le navire d'assaut amphibie est actuellement en route pour l'entraînement et les qualifications de routine. Retour à la maison le 5 juin En cours de nouveau du 1er au 3 juillet.

Le 22 juillet, quatre marins de l'USS Bataan et trois instructeurs civils du Center for Security Forces ont été blessés à bord d'un canot pneumatique à coque rigide lorsqu'il est entré en collision avec l'USNS Big Horn (T-AO 198) lors d'un exercice d'entraînement sur un petit bateau, près du canal Thimble Shoals. , au large de Hampton Roads, en Virginie, alors que le LHD 5 était en cours pour une évaluation du Board of Inspection and Survey (INSURV). Toutes les blessures sont considérées comme ne mettant pas la vie en danger.

Le 8 septembre, l'USS Bataan s'est amarré à Leonardo Pier à Naval Weapons Station Earle, New Jersey, pour le chargement de munitions après un transit de deux jours depuis la Naval Station Norfolk.

Le 20 septembre, le Bataan a quitté le port d'attache pour une période de deux semaines en cours pour mener l'Escadron amphibie (PHIBRON) 6/Marine Expeditionary Unit Integration Training (PMINT), avec la 22e MEU en cours pour COMPTUEX du 21 octobre au 13 novembre en cours pour CERTEX à partir de Du 3 au 18 décembre.

8 février 2014 L'USS Bataan a quitté Norfolk pour un déploiement prévu ancré à Onslow Bay, en Caroline du Nord, pour un chargement du 9 au 10 février.

Le 22 février, le Bataan ARG a jeté l'ancre au large de la Sierra del Retin, en Espagne, pour participer à l'exercice de débarquement amphibie espagnol (PHIBLEX) du 24 au 26 février Rota de la station navale d'Inport du 25 au 27 février.

Le 27 février, l'USS Bataan a amarré au terminal passagers de Santa Apolonia à Lisbonne, au Portugal, pour une escale de trois jours. Il a traversé le détroit de Messine en direction sud le 6 mars.

Le 8 mars, un MH-60S, affecté au 22e détachement de l'Escadron d'hélicoptères de combat en mer (HSC), a secouru deux marins d'un porte-conteneurs battant pavillon turc, Yusuf Cepnioglu, qui s'est échoué vendredi après-midi, au large de la côte nord de Mykonos, en Grèce. Ils ont ensuite été transférés aux garde-côtes helléniques.

Du 8 au 10 mars, les Marines du 1er Bn, 6e Régiment et éléments de combat d'aviation (ACE) de la 22e Marine Expeditionary Unit (MEU), embarqués à bord du Bataan, ont participé à un exercice d'entraînement bilatéral avec l'armée hellénique, à la Glafyra Gamme près de Stefanovikio, préfecture de Magnésie, Grèce.

Le 13 mars, le groupe amphibie USS Bataan (ARG) est entré dans la mer Rouge après avoir transité par le canal de Suez et a traversé le détroit de Bab el-Mandeb en direction du sud le 16 mars.

23 mars, le Bataan a commencé le déchargement des Marines et de l'équipement à la plage d'Arta, à Djibouti, pour des exercices d'entraînement au maintien en puissance avec l'armée française.

22 mai, LHD 5 ancré au large d'Aqaba, Jordanie, pour décharger les Marines et l'équipement pour la participation à l'exercice multinational annuel Eager Lion 2014, du 24 mai au 8 juin amarré à la base navale d'Aqaba du 23 au 26 mai.

Le 27 mai, l'USS Bataan a transité par le canal de Suez en direction du nord pour une éventuelle évacuation de personnel américain de Libye si nécessaire.

Le 6 juin, l'USS Bataan et l'USS Elrod (FFG 55) ont secouru 282 personnes en détresse et leur ont fourni de la nourriture, de l'eau, des soins médicaux et un abri temporaire, après avoir reçu un rapport selon lequel un avion de patrouille de la marine militaire italienne a aperçu six petits navires, dont l'un coulait, en Méditerranée centrale.

Le 29 juin, le Bataan a transité par le canal de Suez en direction du sud vers le golfe Persique. A traversé le détroit d'Ormuz en direction nord le 7 juillet.

Le 15 juillet, l'USS Bataan a amarré au port de Khalifa Bin Salman (KBSP) à Hidd, Bahreïn, pour un entretien de 10 jours.

Le 12 août, trois MV-22B Ospreys, affectés à l'Escadron à rotors basculants moyen (VMM) 263 (renforcé), ont atterri à l'aéroport international d'Erbil dans le nord de l'Irak pour une mission d'évaluation humanitaire à l'appui des civils kurdes déplacés piégés sur le mont Sinjar par l'État islamique de Militants de l'Irak et du Levant (EIIL).

Du 15 au 16 août, le Bataan a été ancré au large de la base navale du Koweït pour décharger les véhicules pour les contre-mesures agricoles Washdowns effectué du 22 au 24 août.

Le 26 août, l'USS Bataan s'est arrêté à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une visite de quatre jours au port Liberty à Dubaï.

Le 8 septembre, l'AV-8B Harrier, affecté au détachement 223 de l'Escadron d'attaque maritime (VMA), a mené ses premières frappes aériennes contre des militants de l'EIIL près du barrage de Haditha dans le nord de l'Irak. Jusqu'à lundi, les Harrier n'avaient mené que des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR) à l'appui du gouvernement irakien.

Le 22 septembre, le LHD 5, escorté par l'USS Roosevelt (DDG 80), a traversé le détroit d'Ormuz en direction sud après avoir terminé ses opérations dans le golfe Persique. A traversé le canal de Suez en direction du nord le 2 octobre.

Le 4 octobre, l'USS Bataan a amarré au terminal de croisière de Kusadasi, en Turquie, pour une escale de trois jours.

Le 10 octobre, le Bataan a amarré au quai Pontile Vittorio Emanuele II Est dans le port de Naples, en Italie, pour une escale de quatre jours. A traversé le détroit de Gibraltar le 16 octobre à Inport Rota, en Espagne, du 16 au 18 octobre.

Le 27 octobre, le Bataan ARG est récemment arrivé à Onslow Bay, en Caroline du Nord, pour le déchargement et pour embarquer des amis et des membres de la famille pour une croisière Tiger.

31 octobre, l'USS Bataan est retourné à son port d'attache après un déploiement prolongé de neuf mois dans les 5e et 6e zones de responsabilité de la flotte américaine (AoR).

5 novembre, le capitaine John A. Carter a relevé le capitaine George J. Vassilakis en tant que 13e commandant de Bataan lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 10 décembre, BAE Systems Norfolk Ship Repair s'est vu attribuer un contrat non défini de 115 millions de dollars en tant que modification d'un contrat précédemment attribué (N00024-11-C-4407) pour la disponibilité de maintenance progressive en cale sèche (DPMA) de Bataan. Les travaux devraient être terminés d'ici novembre 2015.

Le 14 décembre, le navire d'assaut amphibie a quitté le quai 3 de la Naval Weapons Station Earle, dans le New Jersey, après un déchargement de munitions de six jours. Il est retourné à Norfolk après 10 jours en cours le 15 décembre.

Le 26 janvier 2015, l'USS Bataan est entré dans la cale sèche de Titan à la réparation de navires de BAE Systems Norfolk pour un DPMA de dix mois Désamarré et amarré au quai 1 du chantier naval de BAE Systems le 30 septembre. Norfolk le 14 décembre.

28 janvier 2016 Le Bataan a quitté Norfolk pour un séjour de quatre jours en cours pour effectuer des essais en mer au large des côtes de Virginie.

26 février, LHD 5 amarré au quai 1, Pier 7 sur la base navale de Norfolk après quatre jours en cours pour la certification du poste de pilotage.

Le 25 mars, l'USS Bataan a amarré au quai 5, quai 11 sur la base navale de Norfolk après une semaine en cours pour la certification de pont de puits et les qualifications d'atterrissage sur le pont avec le 8e Escadron d'opérations spéciales (SOS) En cours pour les opérations locales le 9 avril.

14 avril, le Bataan a jeté l'ancre au large de Camp Lejeune, Caroline du Nord, pour un entraînement amphibie avec la Compagnie Bravo, 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines. à nouveau le 28 avril Débarquement du Camp Lejeune le 29 avril.

Le 2 mai, l'USS Bataan a amarré au quai 19/20 à Port Everglades, en Floride, pour une escale d'une semaine dans le port afin de participer aux 26e Journées de la marine du comté de Broward Ft. Lauderdale.

Du 10 au 11 mai, le Bataan était en cours dans le Jacksonville Op. Zone en cours au large des côtes de la Caroline du Nord du 12 au 14 mai Ancré à Lynnhaven Anchorage "A" pour un bref arrêt pour effectuer un exercice avec deux patrouilleurs MK VI, du Coastal Riverine Squadron (CRS) 4, le 15 mai Amarré au quai 5, Quai 11 le 16 mai Reprise le 23 mai.

Le 25 mai, l'USS Bataan a amarré au Quai 88S de Manhattan à New York, N.Y., pour une escale de six jours afin de participer à la célébration annuelle de la Fleet Week. Il est rentré chez lui le 2 juin.

10 juin, le capitaine Eric S. Pfister a relevé le capitaine John A. Carter en tant que commandant du Bataan lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire à quai 1, Quai 7.

Le 8 juillet, l'USS Bataan a quitté la base navale de Norfolk pour se rendre à la base d'armes navales d'Earle, dans le New Jersey.

10 juillet, le Bataan amarré au quai A2/A4, quai 3 sur NWS Earle pour un chargement de munitions de cinq jours Amarré au quai 6, quai 11 le 18 juillet En cours pour DLQ et à l'appui du programme de formation à l'orientation professionnelle pour les aspirants de marine (CORTRAMID) du 22 au 29 juillet.

Du 15 au 26 août, le Bataan a participé à un exercice de simulation synthétique basé sur des scénarios Bold Alligator 2016, avec le groupe expéditionnaire (ESG) 2 et 2e MEB, alors qu'il était amarré au quai 11 de la base navale de Norfolk.

6 octobre, USS Bataan amarré au quai 5, quai 10 sur la base navale de Norfolk après 23 jours en cours pour l'escadron amphibie (PHIBRON) 8/Marine Expeditionary Unit Integration Training (PMINT), avec la 24e MEU, et entraînement de routine au large de la côte de Virginie.

Le 18 décembre, le Bataan s'est amarré au quai 5, quai 11 sur la base navale de Norfolk après 19 jours en cours pour ARG/MEUEX.

29 janvier 2017 LHD 5 amarré au quai 2, Pier 10 sur la base navale de Norfolk après 19 jours en cours pour l'exercice de l'unité de formation composite (COMPTUEX) en cours pour un exercice de missiles (MISSILEX) le 20 février Amarré au quai 14S le 20 février. 21.

1er Mars, l'USS Bataan a quitté Norfolk pour un déploiement prévu au Moyen-Orient après un jour de retard dû à un "problème d'ingénierie mineur".

Du 2 au 3 mars, le navire d'assaut amphibie a été ancré à Onslow Bay, en Caroline du Nord, pour charger des Marines et des véhicules.

Le 12 mars, l'USS Bataan a ancré au large de Rota, en Espagne, pour effectuer le déchargement en vue de l'exercice de débarquement amphibie espagnol (PHIBLEX) 2017 à la Sierra del Retin amarré au quai 3, quai 1 sur la base navale de Rota du 12 au 13 mars Ancré au large Rota pour le backload du 14 au 15 mars A traversé le détroit de Gibraltar le 15 mars.

17 mars, le Bataan a amarré au quai 2 de croisière dans le port de Valence, en Espagne, pour une visite de liberté de deux jours. A traversé le détroit de Sicile en direction est le 21 mars. A traversé le canal de Suez le 24 mars.

Le 5 avril, l'USS Bataan, avec l'USS Carter Hall (LSD 50) et l'USS Ponce (AFSB(I) 15), a commencé un exercice amphibie multilatéral de deux semaines Alligator Dagger, au large de la plage d'Arta, Djibouti, dans le cadre de l'entraînement au maintien en puissance avec le 5e Régiment de Marines français.

Le 7 mai, le USS Bataan amarré à la base navale d'Aqaba, en Jordanie, pour une escale de trois jours pour effectuer le déchargement à l'appui de l'exercice multinational annuel Eager Lion amarré à la base navale d'Aqaba pour le chargement du 16 au 17 mai. ?

Le 5 juin, l'USS Bataan a amarré au quai 58, quai 9 du port de Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour un entretien de huit jours. A traversé le détroit d'Ormuz en direction sud le 13 juin.

Le 28 août, le LHD 5 a amarré à la base navale d'Aqaba, en Jordanie, pour une escale de quatre jours afin d'effectuer des lavages de contre-mesures agricoles de tous les équipements embarqués. A traversé le canal de Suez en direction nord le 3 septembre.

Le 4 septembre, quatre AV-8B Harrier, affectés au détachement 223 de l'Escadron d'attaque maritime (VMA), ont atterri à l'aéroport international de La Canée, en Crète, pour un exercice d'entraînement bilatéral de deux jours avec la 115e Escadre de combat de l'Armée de l'air hellénique.

Le 7 septembre, BAE Systems Norfolk Ship Repair Inc. a reçu un contrat de 13,5 millions de dollars pour la commande de livraison N0002417F138 dans le cadre d'un contrat précédemment attribué (N00024-16-D-4411) pour l'exécution de la disponibilité de maintenance progressive (PMA) de l'USS Bataan. Ce contrat comprend des options qui, si elles étaient exercées, porteraient la valeur cumulative de ce contrat à 45,8 millions de dollars. Les travaux devraient être terminés d'ici juillet 2018.

8 septembre, USS Bataan amarré au quai 28, jetée de Poniente à Palma de Majorque, Espagne, pour une visite de quatre jours au port de la liberté a transité le détroit de Gibraltar le 14 septembre effectué le déchargement de munitions avec l'USNS Robert E. Peary (T-AKE 9) du 18 au 19 septembre.

23 septembre, USS Bataan amarré au quai 5, quai 10 sur la base navale de Norfolk après un déploiement de sept mois.

Le 6 novembre, le Bataan a déménagé "dead-stick" de la base navale de Norfolk au quai 1 sur le chantier naval de BAE Systems.

10 novembre, le capitaine Bradley W. Busch a relevé le capitaine Eric S. Pfister en tant que 15e commandant de Bataan lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 30 octobre 2018, l'USS Bataan a déménagé "dead-stick" du chantier naval BAE Systems au poste à quai 3, Pier 9 sur la base navale de Norfolk.

28 février 2019 Le capitaine Gregory J. Leland a relevé le capitaine Bradley W. Busch en tant que commandant du Bataan lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire, alors qu'il était en cours au large des côtes de Virginie.

17 mars, USS Bataan amarré au quai 3, quai 12 sur la base navale de Norfolk pour des réparations urgentes après 25 jours en cours pour les essais en mer, les certifications de pont de puits et de pont d'envol En cours à nouveau le 19 mars Amarré au quai 4, quai 10 le 22 mars En cours pour les préparatifs d'un Board of Inspection and Survey (INSURV) du 26 au 27 mai En cours pour l'évaluation de l'INSURV du 28 au 29 mai En cours pour les qualifications d'appontage du 1er au 3 juin En cours à nouveau le 4 juin.

6 juin, le Bataan a amarré à quai A2/A4, Pier 3 sur Naval Weapons Station Earle, N.J., pour un chargement de munitions de trois jours. Rentré chez lui le 10 juin.

Le 19 juillet, l'USS Bataan a amarré au quai 4, Pier 10 sur la base navale de Norfolk après 11 jours en cours pour l'Escadron amphibie (PHIBRON) 8/Marine Expeditionary Unit Integration Training (PMINT), avec la 26e MEU, dans le Cherry Point Op. Zone.

Le 23 juillet, Adm arrière. Erik M. Ross soulagé Adm arrière. John B. Skillman en tant que commandant du groupe expéditionnaire (ESG) 2 au cours d'une cérémonie de passation de commandement à bord du Bataan.

Le 1er août, l'USS Bataan s'est amarré au quai 4, quai 10 sur la base navale de Norfolk après quatre jours en cours, au large des côtes de Virginie, pour l'exercice d'entraînement tactique avancé de guerre de surface (SWATT) en cours pour ARG/MEUEX le 22 août.

8 septembre, le Bataan ARG est récemment arrivé au large de la côte est de l'île de Great Abaco, aux Bahamas, pour d'éventuelles opérations d'assistance humanitaire/réaction en cas de catastrophe (HA/DR), à la suite de l'ouragan Dorian a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Leroy Grumman (T-AO 195) le 9 septembre Déchargement effectué à Onslow Bay, Caroline du Nord, du 14 au 15 septembre Arrivé au large de Virginia Beach le 16 septembre.

Le 17 septembre, l'USS Bataan a amarré au quai 4, quai 14 sur la base navale de Norfolk en cours pour un exercice d'unité de formation composite (COMPTUEX) le 9 octobre Amarré au quai 3, quai 10 le 7 novembre.

13 décembre, l'USS Bataan a quitté Norfolk pour un déploiement prévu au Moyen-Orient.

Le 31 décembre, le Bataan a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS William McLean (T-AKE 12), alors qu'il était en route dans l'Atlantique Est A traversé le détroit de Gibraltar en direction est tard vendredi soir A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Kanawha (T-AO 196), alors qu'il faisait route au sud-ouest de la Crète, le 8 janvier.

11 janvier 2020 Le groupe amphibie USS Bataan (ARG) a transité par le canal de Suez en direction du sud Amarré à la base navale d'Aqaba, en Jordanie, du 19 au 22 janvier A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS William McLean le 23 janvier A traversé le Bab Le détroit d'el-Mandeb en direction sud, escorté par l'USS Farragut (DDG 99), le 26 janvier.

Le 23 janvier, le Bataan ARG a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Wally Schirra (T-AKE 8), alors qu'il était en cours dans le golfe d'Aden. A effectué à nouveau un ravitaillement en mer le 31 janvier. mer avec l'USNS William McLean, alors qu'il faisait route dans le nord de la mer d'Arabie, le 10 février A traversé le détroit d'Ormuz en direction nord, escorté par l'USS Carney (DDG 64), le 12 février A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Walter S. Diehl (T-AO 193) le 13 février.

Le 14 février, l'USS Bataan a amarré au quai 6 du port de Khalifa Bin Salman (KBSP) à Hidd, Bahreïn, pour une visite de liberté de quatre jours à Manama. A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS William McLean le 26 février. d'Ormuz en direction sud le 27 février.

Le 4 mars, le Bataan ARG a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS William McLean, alors qu'il faisait route dans le nord de la mer d'Arabie, a traversé le détroit de Bab el-Mandeb en direction du nord, escorté par l'USS Truxtun (DDG 103), le 14 mars.

Le 19 mars, un MV-22B Osprey, affecté à l'Escadron à rotors basculants moyen (VMM) 365 Renforcé, a évacué Amer Fakhoury de l'ambassade américaine à Beyrouth et l'a transporté à la base navale américaine de Souda Bay, en Crète, tandis que l'USS Bataan était en cours dans le nord de la mer Rouge. Le "boucher de Khiam", un fidèle partisan du président américain Trump, a été arrêté alors qu'il visitait son Liban natal en septembre, accusé d'avoir torturé des prisonniers alors qu'il combattait avec un groupe armé soutenu par Israël dans les années 1990.

24 mars, le Bataan a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS William McLean, alors qu'il était en mer Rouge a traversé le détroit de Bab el-Mandeb en direction sud le 28 mars a participé à un exercice photo (PHOTOEX) avec l'USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69), alors qu'il faisait route dans le nord de la mer d'Arabie, le 2 avril A traversé le détroit d'Ormuz en direction du nord le 3 avril A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Walter S. Diehl le 5 avril.

Le 8 avril, le Bataan a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS William McLean, alors qu'il était en cours dans le golfe Persique. A effectué à nouveau un ravitaillement en mer le 17 avril. T-AKE 5) le 25 avril.

Le 16 mai, l'USS Bataan, avec l'USS New York (LPD 21), a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Robert E. Peary?, alors qu'il était en cours dans le sud du golfe Arabique, a traversé le détroit d'Ormuz en direction du sud, escorté par l'USS Stout (DDG 55), le 31 mai A traversé le détroit de Bab el-Mandeb en direction du nord, escorté par l'USS James E. Williams (DDG 95), le 9 juin A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS William McLean le 11 juin Canal de Suez le 15 juin.

16 juin, le capitaine Bryan K. Carmichael a relevé le capitaine Gregory J. Leland en tant que commandant du Bataan lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 23 juin, l'USS Bataan a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS William McLean, alors qu'il était en cours dans le centre de la Méditerranée. A participé à un exercice d'entraînement maritime avec les FS Mistral (L9013), FS Guepratte (F714) et ITS San Giorgio (L9892 ) le 24 juin A traversé le détroit de Gibraltar en direction ouest le 27 juin A effectué à nouveau un ravitaillement en mer le 2 juillet A effectué un déchargement de munitions avec l'USNS William McLean du 8 au 9 juillet.

Le 12 juillet, le capitaine Jason E. Rimmer a relevé le capitaine Lance L. Lesher en tant que commandant de l'escadron amphibie (PHIBRON) 8 au cours d'une cérémonie de passation de commandement à bord du Bataan, alors qu'il était en cours dans l'Atlantique Ouest.

Du 13 au 14 juillet, le Bataan a effectué le déchargement de Marines et de véhicules affectés à la 26e MEU, au large de Camp Lejeune, en Caroline du Nord.

18 juillet, USS Bataan amarré au quai 5, quai 9 sur la base navale de Norfolk après un déploiement de sept mois.

Le 5 août, General Dynamics National Steel and Shipbuilding Co. (NASSCO) a remporté un contrat de 106,9 millions de dollars pour la disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de l'USS Bataan. Les travaux devraient être terminés d'ici décembre 2021.

Le 27 octobre, le Bataan s'est déplacé de la base navale de Norfolk au poste d'amarrage 2E sur le chantier naval NASSCO.


Rapport National Climat - Janvier 2014

** Une comparaison de l'écart de température nationale par rapport à la moyenne tel que calculé par l'ensemble de données opérationnelles du NCDC (USHCN) et le Réseau de référence climatique des États-Unis (USCRN) est disponible sur notre page National Temperature Index. **

Température et précipitations en Alaska :

  • Température
  • L'Alaska a connu son 3e mois de janvier le plus chaud depuis le début des records en 1918, avec une température de 14,76°F (8,20°C) au-dessus de la moyenne de 1971-2000.
  • L'Alaska a connu son 4e mois de novembre-janvier le plus chaud depuis le début des records en 1918, avec une température de 6,70 & degF (3,72 & degC) au-dessus de la moyenne de 1971-2000.
  • Précipitation
  • L'Alaska a connu son 12 janvier le plus humide depuis le début des records en 1918, avec une anomalie supérieure de 57,69 % à la moyenne de 1971 à 2000.
  • L'Alaska a connu son 3e mois de novembre-janvier le plus humide depuis le début des relevés en 1918, avec une anomalie supérieure de 48,88% à la moyenne de 1971-2000.

Pour plus de détails sur les températures et les précipitations récentes aux États-Unis, consultez la section Faits saillants régionaux ci-dessous et visitez la page Résumé climatique. Pour plus d'informations sur les températures locales et les précipitations enregistrées au cours du mois, veuillez visiter la page des enregistrements du NCDC.

Faits saillants régionaux :

Ces résumés régionaux ont été fournis par les six centres climatologiques régionaux et reflètent les conditions dans leurs régions respectives. Ces six régions diffèrent spatialement des neuf régions climatiques du National Climatic Data Center.


Les révélations du Dr Richard Day

L'endroit où nous vivons sera également contrôlé, et le processus a commencé en 1992 lors de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement (CNUED) tenue à Rio de Janeiro, au cours de laquelle un « plan d'action » pour le 21e siècle a été établi nommé « Agenda 21 ». , qui visait à aborder le développement durable aux niveaux local, national et international.

L'Agenda 21 est présenté comme un plan volontaire et non juridiquement contraignant, cependant, dans certains pays, il a influencé la législation locale (par exemple, le Local Government Act 2000 au Royaume-Uni).

Certaines parties de l'Agenda 21 ont probablement déjà été mises en œuvre dans votre région, même si vous ne le savez peut-être pas. Vous pouvez y trouver des références sur le site Web de votre gouvernement/conseil local, mais il n'a pas été largement promu, et peu de personnes savent comment l'Agenda 21 oriente certaines parties de la prise de décision locale, les impacts sur la législation ou l'impact que cela peut avoir sur leur des vies.

L'Agenda 21 aborde certains des problèmes d'une population en expansion Le Dr Day a décrit l'espace pour vivre et la gestion des déchets

Les propositions d'Agenda 21 sont ouvertes à l'interprétation locale et nationale, et un domaine qui a préoccupé les résidents de nombreux pays (en particulier les États-Unis) est le concept de zonage de la population et de réduction de la taille de l'espace de vie.

Dans certaines villes des États-Unis, les autorités locales repensent la réglementation de la construction pour réduire la taille des appartements. En 2012, des modifications à la réglementation de la construction de San Francisco ont été proposées, permettant aux appartements (appelés micro-unités) d'être aussi petits que 275 pieds carrés (environ 25,5 mètres carrés). Selon Scott Wiener, le superviseur municipal qui a proposé la législation, la ville a connu une crise de l'abordabilité du logement, les loyers étant « à travers le toit ». Certains détracteurs de la législation pensent que la réduction de l'espace de vie et le zonage des développements résidentiels font partie du programme des mondialistes visant à concentrer la population dans des zones faciles à contrôler, et que les « boîtes à chaussures superposées » deviendront la norme pour de nombreux développements à travers le NOUS.

Certains États américains ont soutenu des résolutions condamnant l'Agenda 21. Il s'agit notamment du Kansas, où le représentant républicain Dennis Hedke a déclaré à ses collègues législateurs lors d'un discours en novembre 2012. « La notion de durabilité n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Cependant, lorsque les directives sont transformées en endoctrinement, à l'échelle mondiale, nationale et avec chaque État et gouvernement local, et que l'endoctrinement est lié à une philosophie socialiste intense, des questions se posent.

La même semaine, la Chambre des représentants du New Hampshire a voté pour interdire la mise en œuvre de politiques liées à l'Agenda 21. Dans une interview avec un service de presse, une représentante républicaine, Anne Cartwright a déclaré : « Je sais que [l'Agenda 21] est totalement contre notre Constitution de la lecture de l'évaluation de la biodiversité de l'ONU, a-t-elle poursuivi.

En Europe, la situation est différente, de nombreux appartements dans les grandes villes étant de petites unités en blocs dans des zones résidentielles spécifiques. Cependant, la taille des maisons nouvellement construites diminue au Royaume-Uni, qui a déjà l'une des superficies moyennes les plus basses d'Europe pour les appartements. Les constructeurs de maisons affirment que le coût des terrains à bâtir et la demande de nouvelles maisons sont si élevés qu'ils doivent produire des maisons compactes et abordables.

Selon l'organisation britannique « Commission for Architecture and the Built Environment », qui fait partie du « Design Council », « … il n'y a pas de normes nationales d'espace minimum, et ni les règlements de construction ni le système de planification ne spécifient l'espace au sol minimum pour les maisons privées développées en Angleterre .Le résultat a été un logement privé qui ne fournit pas systématiquement ce que CABE considérerait comme un espace adéquat.

Au Royaume-Uni, en décembre 2012, un examen des règlements d'urbanisme par Lord Taylor of Goss Moor a conclu que bon nombre des règlements d'urbanisme en place pour protéger la campagne britannique devraient être abolis. La principale force motrice de l'examen était la nécessité pour le gouvernement de créer plus de zones de population et d'augmenter la construction de logements.

Le « Royal Institute of British Architects » (RIBA) a critiqué la taille des nouvelles maisons au Royaume-Uni dans son rapport « Case for Space » (septembre 2011). La conclusion du rapport était que la superficie au sol d'une maison moyenne de trois chambres n'était que de 92 pour cent de la taille minimale recommandée de 88 mètres carrés. Le rapport a également critiqué la taille des autres développements de logements comme étant petite qui recommandait des minimums.

Aux États-Unis, l'implication de l'association caritative 'Wildlands Network' (anciennement connue sous le nom de 'Wildlands Project') dans des initiatives de zonage des terres liées à l'Agenda 21, sous le couvert de la conservation de l'environnement en Amérique du Nord, a suscité des inquiétudes auprès d'organisations critiquant l'association caritative pour sa complicité dans l'agenda du mondialiste pour déplacer la population vers des zones restreintes, restreindre (ou éliminer) la propriété foncière privée et la destruction de l'agriculture indépendante.

Le « Wildlands Network » prétend utiliser une solution scientifique pour créer quatre grands corridors terrestres protégés allant d'est en ouest et du nord au sud pour protéger la faune et les personnes à long terme, en reliant les parcs et les réserves naturelles avec un nouveau, sain habitat. Ils prétendent également jouer un rôle dans « l'atténuation du changement climatique » et dans l'utilisation de la cartographie scientifique nommée « Wildlands Network Designs ». Depuis qu'elle a changé le nom de l'organisation de « Wildlands Project », l'organisation prétend maintenant se composer d'un certain nombre de « partenaires de réseau », y compris des organisations de conservation, des fondations, des artistes, des zoos, des propriétaires fonciers privés et de nombreuses autres organisations privées et gouvernementales.

Le « Wildlands Network » a travaillé en étroite collaboration avec les agences gouvernementales qui utilisent les « Wildlands Network Designs » et la cartographie dans leurs programmes de gestion des terres.

Comme nous l'avons déjà établi, le « Wildlands Network » était auparavant le « Wildlands Project » (« Wildlands Project Inc ») qui est enregistré en Floride, qui à son tour est le produit d'une autre organisation, « Wild Earth Society Inc. » qui est enregistré dans le Vermont, États-Unis. Dans les registres des sociétés, « Wildlands Project Inc » et « Wild Earth Society Inc » partagent le même numéro d'identification. Les dons à 'Wildlands Project Inc.' montrent qu'ils vont à la Vermont Corporation, où ils ont le statut d'organisme de bienfaisance. Les dossiers financiers montrent que le principal contributeur au «Wildlands Project Inc.» était la «Ted Turner Foundation Inc» d'Atlanta, en Géorgie.

Ted Turner est un mondialiste connu qui est également connu pour avoir des opinions extrêmes sur le contrôle de la population et contrôle un énorme réseau médiatique, notamment CNN, MGM, TNT, Turner Entertainment et une vaste gamme d'autres intérêts commerciaux. Jusqu'en 2011, il était le plus grand propriétaire foncier privé aux États-Unis avec ses achats de terres substantiels en 2007 sous les projecteurs d'autres organisations médiatiques telles que Fox. Ses opinions franches et controversées lui ont valu les surnoms de « The Mouth of the South » et « Captain Outrageous ».

En Floride, où le « Wildlands Network » est basé et est fortement impliqué dans des projets de conservation dans l'État, il existe une initiative appelée « Florida Forever » qui est active dans l'acquisition de terres auprès de propriétaires privés par le biais du « The Acquisition and Restoration Council » ( ARC). L'ARC est responsable de l'examen des projets « Florida Forever » et de la détermination des limites géographiques des projets, et est également responsable du classement prioritaire des projets et adopte un plan de travail annuel pour l'acquisition de terres.

Les terres qui répondent aux critères des lois de la Floride et de la règle 18-24 du code administratif de la Floride peuvent être achetées par l'État, à condition que le prix d'achat soit inférieur ou égal à 80 % de sa valeur marchande, pour les projets autorisés par « Florida Forever ».

Entre 2010 et 2012, le projet « Florida Forever » a reçu peu de financement en raison de la récession financière et de la baisse des droits généralement prélevés sur les impôts fonciers. En 2012, le projet a reçu une nouvelle injection de fonds du budget de la Floride, et le cabinet de Floride a autorisé le financement de 21 projets de conservation. Certains membres de la communauté de Floride ont critiqué le fait que les projets autorisés par l'État se concentraient davantage sur la qualité de l'eau, les zones tampons autour des bases militaires et sur des projets qui étaient déjà pratiquement terminés, ce qui implique que le financement et les projets étaient utilisés pour assurer de vastes étendues de terres étaient inaccessibles à la population.

Des critiques similaires du « Wildlands Network » et de l'implication du gouvernement local dans l'acquisition de terres privées ont été formulées dans d'autres régions des États-Unis. Certains prétendent que des organisations telles que le « Wildlands Network » et des organisations gouvernementales s'efforcent de contrôler toutes les terres du pays, dans le but éventuel de faire de la propriété foncière privée le privilège de quelques-uns et de forcer tout le monde dans des zones avec très peu de logements l'espace, conformément aux chapitres d'Action 21.

Bien qu'il existe des initiatives partout dans le monde pour créer des zones résidentielles avec de petites unités d'habitation, il ne semble pas y avoir de lien direct entre des organisations telles que « Wildlands Network » et le gouvernement local, autre que le gouvernement local impliqué dans la conservation de l'environnement et (peut-être ) en prenant ou en considérant les conseils d'organisations environnementales locales - ce qui en soi peut être suffisant pour montrer qu'il existe un certain lien, mais pas assez pour montrer des liens directs irréfutables avec un gouvernement ou un agenda mondialiste.

L'Agenda 21 fait également des recommandations pour la maîtrise de la gestion des déchets. Action 21 identifie quatre domaines principaux de la gestion des déchets : minimiser les déchets, réutiliser et recycler les déchets en utilisant des méthodes respectueuses de l'environnement, promouvoir une élimination et un traitement respectueux de l'environnement et étendre la couverture des déchets.


Voir la vidéo: Défilé de mode sur le plateau de Yeewu Leen - 21 Mars 2014 (Novembre 2021).